Hautes-Alpes : coronavirus, une nouvelle unité médicale à Gap et Briançon

Hautes-Alpes : coronavirus, une nouvelle unité médicale à Gap et Briançon

SANTE / Depuis vendredi, les hôpitaux des deux communes haut-alpines sont habilités à recevoir des potentiels porteurs du virus et des cas avérés.

 

-Hautes-Alpes -

 

Depuis vendredi, le stade 2 du plan national de prévention destiné à freiner la propagation du nouveau coronavirus est activé. Pour les hôpitaux de Gap et Briançon, ce changement implique la création d’une nouvelle unité dédiée spécialement aux personnes suspectées d’être contaminées et aux cas avérés. Jusqu’à présent, les potentiels porteurs du virus étaient redirigés vers Marseille ou Nice. Le docteur Pierre Visintini, responsable des urgences et du Samu 05, rappelle qu’il ne faut surtout pas se rendre par soi-même aux urgences en cas de doute de contamination, mais appeler le 15.

« S’il s’avère que le test est négatif, le patient repart chez lui sous couvert de quelques consignes médicales. S’il est positif il est gardé pour l’instant dans le service d’hospitalisation. » P. Visintini

 

Si le Chicas est désormais habilité à recevoir les potentiels porteurs du Covid-19, le prélèvement effectué sur le patient pour détecter le virus reste analysé à Marseille. Dans l’attente des résultats, l’isolement est de mise. Jusqu’à 14 personnes peuvent être accueillies à Gap, sept à Briançon. Les consignes du ministère de la Santé ainsi que la prise en charge des patients peuvent évoluer au fil des jours.

Des effectifs renforcés

Le Samu est très sollicité, l’activité du centre 15 a augmenté de 20%. Pour y faire face, les effectifs sont renforcés. Si vous avez une question sur le coronavirus qui n’est pas d’ordre médical mais simplement informatif, un numéro spécial a été mis en place : le 0 800 130 000.

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios