Hautes-Alpes : la nouvelle préfète veut porter des « sujets vecteurs d’avenir »

Hautes-Alpes : la nouvelle préfète veut porter des « sujets vecteurs d’avenir »

POLITIQUE / « Je vais découvrir les sujets qui ont une certaine place dans ce Département, mais je souhaite ne pas me laisser enfermer dans ces dossiers, et comprendre les enjeux éventuellement un peu plus cachés », M. Clavel

 

- Hautes-Alpes -

 

Martine Clavel nouvelle préfète des Hautes-Alpes a tenu à rencontrer la presse locale ce jeudi. Âgée de 56 ans, elle a débuté sa carrière dans la Police Nationale, comme commissaire divisionnaire. Elle a exercé dans les renseignements généraux. Très vite, elle a été détachée dans le corps préfectoral. Elle a déjà travaillé en Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur. Elle a ainsi été sous-préfète de Castellane dans les Alpes de Haute-Provence, mais aussi secrétaire générale de la préfecture du Vaucluse. Celle qui a pris son poste de préfète des Hautes-Alpes lundi se considère comme « à l’écoute », elle veut travailler dans la continuité de sa prédécesseur, mais ne compte pas « se laisser enfermer » dans certains dossiers.

 

« Je vais découvrir les sujets qui ont une certaine place dans ce Département, mais je souhaite ne pas me laisser enfermer dans ces dossiers », M. Clavel

 

« Dans notre métier, le fait de parcourir la France dans toute sa diversité, nous permet d’acquérir une expérience, une vision des enjeux des territoires, et surtout de bien comprendre que chaque territoire à sa particularité » souligne la préfète, qui ajoute, «je souhaite porter des sujets vecteurs d’avenir pour ce département ».

Notez que Martine Clavel est soumise actuellement au droit de réserve dans l’exercice de sa fonction du fait des élections municipales.


A. Vallauri



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios