Hautes-Alpes : apprentissage, R. Muselier interpelle M. Pénicaud

Hautes-Alpes : apprentissage, R. Muselier interpelle M. Pénicaud

POLITIQUE / « Une dynamique a été créée, vous vous l’attribuez, nous nous l’attribuons, nous devons nous la partager » a lancé Renaud Muselier à la Ministre du Travail

 

-Hautes-Alpes-

 

Muriel Pénicaud, en déplacement sur le Département des Hautes-Alpes ce vendredi. La Ministre du Travail est venue parler emploi mais surtout apprentissage. Premier arrêt ce matin au CFA de Gap. Une Ministre qui est arrivée vers 11h00 et qui a eu droit à un comité d’accueil. Une quinzaine de manifestants était sur place scandant des slogans. Une manifestante aurait été interpellée un peu plus tard vers 12h00 devant l’AFPA de Gap où là aussi un rassemblement avait lieu. La Ministre qui a pu rencontrer ce matin des apprentis, comme ceux du Brevet Professionnel Coiffure, ou ceux du CAP Cuisine.

 

 

L’occasion d’échanger également avec les formateurs. En toute fin de matinée, elle s’est ensuite rendue au centre AFPA de Gap. Un centre qui était menacé de fermeture il y a deux ans et qui désormais peut se tourner plus sereinement vers l’avenir. Le site de Gap ayant été reconnu comme village de l’AFPA. L’inauguration de L’École de la Deuxième Chance a eu lieu dans la foulée. Une école qui se trouve sur le site de l’AFPA et qui se destine aux jeunes sans emplois et sans diplômes. Elle se donne pour objectif d’accueillir 90 jeunes par an d’ici 2021. Une structure qui a ouvert ses portes sur Gap en novembre dernier et qui compte aujourd’hui 12 jeunes.

 

Pour la Ministre, l’apprentissage a un rôle majeur à jouer pour favoriser l’emploi

Pour Muriel Pénicaud, « il fallait changer d’approche, il fallait permettre à toutes les initiatives qui voulaient y aller, d’y aller. Et puis il fallait débloquer pleins de choses dans le droit du travail, l’âge. Il y avait pleins de verrous »

Renaud Muselier, Président de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur était également présent. L’occasion de rappeler certains chiffres : « le taux de chômage passe sous la barre des 10% », « les Hautes-Alpes sont les meilleurs élèves avec un chômage à 8.1% ». Alors que la ministre du Travail s’était félicitée en début de semaine des bons résultats dans le domaine de l’apprentissage en 2019, pour Renaud Muselier, la confiance est brisée. Car le décret qui transfère la compétence des contrats d'apprentissage aux régions est entré en vigueur au 1er janvier 2020 seulement.

 

« Il y a une seule chose positive dans ce que vient de dire la Ministre, c’est qu’elle rend hommage au travail des Régions. C’est la première fois qu’elle le fait », R. Muselier

 

« Une dynamique a été créée, vous vous l’attribuez, nous nous l’attribuons, nous devons nous la partager » a lancé Renaud Muselier à la Ministre. « Tous les chiffres aujourd’hui de l’apprentissage sont des chiffres qui sont dus aux Régions puisque la loi s’applique depuis janvier 2020. Si la progression est à deux chiffres c’est essentiellement grâce à l’action que nous faisons nous. Elle a repris la compétence…voyons ce qui va se passer pour la suite car il est clair que nous avons deux visions très différentes. Je n’ai rien entendu sur la suite et ça ça m’inquiète toujours un peu ».

La Ministre s’est ensuite rendue ce vendredi après-midi sur le chantier d’Insertion le Gabion à Saint-Sauveur.

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios