Hautes-Alpes : un budget 2020 « historique » pour le département

Hautes-Alpes : un budget 2020 « historique » pour le département

ÉCONOMIE / POLITIQUE / Vendredi dernier, le Président du Département Jean-Marie Bernard et le Vice-Président du Département en charge des finances départementales Patrick Ricou ont annoncé les différents volets d’investissements pour les Hautes-Alpes en 2020

 

- Hautes-Alpes -

 

Un budget 2020 historique pour le département des Hautes-Alpes. Les élus se réuniront ce mardi lors de la séance plénière, elle sera donc en grande partie consacrée au budget 2020. Avec plus de 58 millions d’euros, « c’est un budget résolument tourné vers l’avenir, vers le dynamisme et l’attractivité du territoire. Un tel montant n’avait pas été atteint depuis plus de dix ans »,  explique Jean-Marie Bernard, Président du Département des Hautes-Alpes. En 2011, 2012 et 2013, le département était dans une période difficile avec un budget de 30 millions d’euros.

 

Les infrastructures routières : la priorité pour 2020

 

Plus de 19 millions d’euros iront dans l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments départementaux, dans la rénovation et la restructuration des maisons, des solidarités et des centres techniques mais aussi dans la rénovation et la restructuration de trois collèges à Gap : les collèges de Centre, Laragne et Serres. Autre volet budgétaire pour le département, être présent pour les acteurs du territoire, des collectivités locales, des communes et des communautés de commune afin de les accompagner dans les projets d’investissements concernant la cohésion sociale avec des projets liés aux médiathèques, aux bibliothèques et à l’accueil de la petite enfance. Il s'agit aussi d'accompagner les acteurs qui participent à l’attractivités du territoire avec des projets de développement, les projets autours du patrimoine de Vauban, la mise en valeur des grands cols du département qui pour Patrick Ricou, vice-Président du Département en charge des finances départementales « sont les portes d’entrées des Hautes-Alpes », comme le col du Lautaret. Le département soutient aussi la transition énergétique et les énergies renouvelables. Mais pour l’année 2020, la priorité dans les Hautes-Alpes sont les infrastructures routières. Le Vice-Président du Département en charge des finances départementales nous explique cet investissement :

 

« On va investir dans le revêtement des réseaux routiers principal et secondaire. Investir dans des opérations de modernisation, de sécurisation de carrefours, d’élargissement et de contournement », P.Ricou

Plus de la moitié du budget va donc être investi au niveau des routes

 

 « Il y a des aspects de sécurité pour l’ensemble de nos concitoyens, des aspects de confort de circulation », P.Ricou

Pour Jean-Marie Bernard « 2020 sera une année de travaux et de développement dans les Hautes-Alpes. Dans l’intérêt et au service de tous les Haut-Alpins ». Notez que cette année, le département fera un emprunt de 16 millions d’euros. À la fin de l’année, l’encours de la dette sera de 178.500.000 euros. 

 

D. Denys



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios