Hautes Alpes : « on sait faire du ski chez nous »

Hautes Alpes : « on sait faire du ski chez nous »

SPORTS / Le skieur de Serre-Chevalier Nils Allègre est l'invité du 8:30 Sport de ce vendredi

 

- Hautes Alpes -

 

« Je me sens bien impatient de remettre les bâtons derrière le portillon, mettre un dossard sur le dos et fouler les pistes de Coupe du monde ». Nils Allègre n’aura plus beaucoup de temps à attendre car c’est ce weekend à Lake Louise, au Canada que les adeptes de la vitesse vont débuter la saison. Alors que le Haut-Alpin est assuré de participer au Super G de ce dimanche, rien n’est moins sûr pour la descente de ce samedi. Le groupe vitesse de l’équipe de France est composé de onze coureurs alors que seulement neuf places sont disponibles pour la course. Une pré-sélection est donc nécessaire. « C’est un stress supplémentaire mais il faut le voir comme une chance. Ça nous fait élever le niveau et sur un instant court, c’est plutôt positif », considère l’enfant de Serre-Chevalier.

 

Une préparation de présaison inédite

L’équipe de vitesse française a innové durant la présaison en séparant le groupe en deux. Nils Allègre s’est retrouvé avec les quatre autres meilleurs performeurs français de la saison passée (Johan Clarey, Adrien Théaux, Matthieu Bailet, Brice Roger) à Copper Mountain, aux États Unis alors que le reste du groupe était à Panorama au Canada. « Pour la cohésion du groupe, ce n’est peut-être pas super mais ça met de la rivalité. Une rivalité que j’ai trouvée saine entre nous. Pour moi, c’était la bonne solution », pondère le Haut-Alpin qui n’est pas le seul représentant du département en équipe de France.

Avec Cyprien Sarrazin dans le groupe technique, Valentin Giraud Moine est l’autre Haut-Alpin qui parcourt le monde entier avec Nils Allègre pour cette Coupe du monde de ski alpin. Fier de son territoire, le Briançonnais le revendique au sein même de l’équipe de France : « On est des sudistes comme ils disent. Moi, je trouve qu’on est plus des centristes [rires] mais j’aime bien qu’on nous différencie. Ça montre qu’on existe et qu’on sait faire du ski dans les Hautes Alpes ».

 

C.Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios