Hautes-Alpes : la médiathèque de Briançon absente du Grand Prix du CAUE, G. Fromm s'interroge

Hautes-Alpes : la médiathèque de Briançon absente du Grand Prix du CAUE, G. Fromm s'interroge

POLITIQUE / Dans un communiqué, le maire de la ville se demande si « le président du CAUE 05 aurait du mal à reconnaître l’exemplarité et les vertus d’un projet par le maire de Briançon dans le cœur de ville ? »

 

- Hautes-Alpes - 

 

La médiathèque de Briançon absente du tapis rouge du 4ème Grand Prix Départemental de la construction et de l’aménagement durables, Gérard Fromm a du mal à digérer. Dans un communiqué, l’édile se demande si « le président du CAUE 05 aurait du mal à reconnaître l’exemplarité et les vertus d’un projet par le maire de Briançon dans le cœur de ville ? ». Une accusation directe envers le conseiller départemental également candidat pour la mairie Arnaud Murgia. Le Grand Prix veut récompenser les projets vertueux au point de vue environnemental, énergétique, architectural, urbain et paysager, « on aurait donc légitimement pu penser que le dossier de candidature de la médiathèque ‘La Ruche’ qui garantit un niveau de qualité énergétique et environnementale, avait toutes ses chances de faire partie des lauréats de cette édition 2019 ». Mais elle ne figure pas dans le palmarès alors qu’elle est « co-financée par le Département » et qu’elle s’inscrit « dans une démarche exemplaire de qualité environnementale ». Plus étonnant encore pour Gérard Fromm, la conférence qui a précédé le Grand Prix, avec l’intervention de Dominique Delors, architecte de la médiathèque Montaigne de Frontignan dans le Gard.

 

Arnaud Murgia répond, il demande à Gérard Fromm de ne pas tomber « dans une sorte de paranoïa »

Et ce mercredi, Arnaud Murgia, Président du CAUE des Hautes Alpes n’a pas manqué de réagir : le jury « contrairement à ce qu’affirme Gérard Fromm, n’a pas disqualifié la Médiathèque de Briançon mais a décidé de reporter l’examen de sa candidature à l’année prochaine tout simplement car les réalisations concernées n’étaient à date de réunion du jury pas terminées et toujours en cours de chantier. C’est d’ailleurs à la demande des architectes que ce choix a été fait, ces derniers ne souhaitant pas juger un projet sur photos de synthèse et sur plans ». Arnaud Murgia demande à Gérard Fromm de ne pas tomber « dans une sorte de paranoïa ». Il espère qu’il fera à l’avenir « distinction entre campagne électorale et service de nos concitoyens à travers l’action concertée et apaisée entre services du Département, de l’État et professionnels de l’architecture haut-alpine. »

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios