Hautes-Alpes : le centre les Hirondelles à Villar Saint Pancrace va fermer ses portes

Hautes-Alpes : le centre les Hirondelles à Villar Saint Pancrace va fermer ses portes

SOCIÉTÉ / Un centre qui accueille depuis 40 ans des enfants de 6 à 18 ans atteints de pathologies respiratoires chroniques

 

- Hautes-Alpes -

 

Le centre les Hirondelles à Villar Saint Pancrace va fermer ses portes. C’est désormais officiel, alors que depuis quelques mois des discussions étaient engagées. Aucune date n’est pour l’heure annoncée, mais la décision est actée par le groupe Dolcea. Elle travaille donc en lien avec l’Agence Régionale de Santé pour trouver une solution pour les enfants accueillis. Un centre qui accueille depuis 40 ans des enfants de 6 à 18 ans atteints de pathologies respiratoires chroniques, comme l’asthme ou encore la mucoviscidose. Pour Sébastien Fine, maire de Villard Saint Pancrace, la fermeture est prématurée, « on a un véritable enjeu encore en terme de climatisme sur les Hautes-Alpes. On se doit de promouvoir cette excellence de l’arc alpin ».

 

« La raison principale de cette fermeture réside dans les progrès significatifs qui ont été faits par la médecine au cours des dernières années », S. Boufadine

 

Cet établissement privé à but lucratif ne serait pas rentable selon le groupe Dolcea. « Des déficits importants depuis plusieurs années » sont même annoncés par le groupe. Alors que le centre peut accueillir jusqu’à 60 enfants, il n’en reçoit actuellement que 35. « Aujourd’hui, la quasi-totalité des personnes souffrant de maladies respiratoires peut être prise en charge de manière ambulatoire, à proximité de son domicile. En terme d’équilibre personnel, notamment pour les enfants, c’est très important de pouvoir être soigné tout en restant au sein de sa cellule familiale » explique Samyr Boufadine, directeur régional du groupe.

 

La situation ne serait donc plus « viable » selon le groupe

« Nous travaillons avec l’Agence Régionale de Santé sur la date la plus opportune pour fermer cet établissement. Est-ce que ça sera dans deux mois, est-ce que ça sera dans quatre, dans cinq ou en fin d’année scolaire ? Pour l’instant ça n’a pas été fixé » souligne sur Alpes 1, Samyr Boufadine. Les informations se préciseront à la fin du mois de novembre. 

 

Quelle solution pour les professionnels de ce centre ?

23 équivalents temps plein travaillent dans ce centre. « Il y a le mari et la femme qui travaillent dans cette structure et qui vont être mis en difficulté si des solutions de reclassement ne sont pas proposées » s’inquiète le maire de Villar Saint Pancrace. Le groupe indique avoir rencontré les salariés. « Licenciement économique ou encore reclassement », selon Dolcea, « la direction des ressources humaines travaille sur chaque dossier. »

Notez que la municipalité se pose aussi la question de l’avenir de ce bâtiment. Le Conseiller départemental, Arnaud Murgia a réagi, il espère une reconversion du site dans le domaine « sanitaire et social ». Pour lui, « la fermeture des Hirondelles est une mauvaise nouvelle pour le territoire, du fait de son impact en termes de perte d’emplois mais aussi parce que parmi les établissements de même type, il était le plus avancé en termes de mise aux normes d’accessibilité et donc de conforts des personnes qui y séjournaient. »

Le reportage d’Aurore Vallauri :

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios