Hautes-Alpes : la CFDT demande un « plan Marshall pour le logement social »

Hautes-Alpes : la CFDT demande un « plan Marshall pour le logement social »

SOCIÉTÉ / Sur le département des Hautes-Alpes, aucun bailleurs sociaux n’ont déclaré d’agréments pour 2019, pour l’heure

 

- Hautes-Alpes -

 

La CFDT des Hautes-Alpes demande un « plan Marshall pour le logement social ». Le syndicat souhaite que l’État et les collectivités territoriales qui ont les tutelles des bailleurs sociaux prennent « leur responsabilités ». Il y a un an, l’objectif fixé était de 12.860 logements dont 4.223 logements très sociaux sur la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur. Aujourd’hui, pour l’année 2019, on recense 1.745 agréments soit 13.6 % de l’objectif affiché indique la CFDT. Sur le département des Hautes-Alpes, aucun bailleurs sociaux n’ont déclaré d’agréments pour 2019, pour l’heure. « Aujourd’hui on a un antagonisme entre l’État et les bailleurs sociaux. Il faut se rappeler qu’en 2017, on avait retiré les cinq euros des APL. On était déjà monté au créneau. Pour nous, c’était une honte. En 2018, on a mis en place ce qu’on appelle la réduction du loyer de solidarité, c’est-à-dire que l’APL était diminué pour les locataires mais le locataire ne voyait rien puisque de même étaient baissé ces loyers », explique Patrick Prost, de l’Union Départementale de la CFDT des Hautes-Alpes.

 

« Pour l’OPH 05, c’est quasiment un manque à gagner entre 1.8 millions et 2 millions par an. C’est une explication, ça peut freiner la volonté de construire du logement social ou de réhabiliter du logement social parce qu’on est obligé de puiser dans les fonds propres » P. Prost

 

Pour la CFDT 05, il n’y a plus d’équilibre territorial vis-à-vis du logement social sur le Département des Hautes-Alpes.« Depuis quelques années, pour être aussi administrateur à l’OPH, je vois quand même de la disparité. Aujourd’hui c’est essentiellement Gap, c’est un peu normal car c’est la ville préfecture. Je vois que d’autres localités du département sont oubliées. Il ne faudrait que ce que l’on dénonce entre Paris et les campagnes, on le fait au niveau de notre département » souligne Patrick Prost.

La CFDT a rencontré le Préfet de Région. Le syndicat se dit prêt à rencontrer la préfète du Département face à ce qu’il considère comme « une pénurie du logement social ».

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios