Hautes-Alpes : carré de l’Imprimerie, un protocole d’accord signé avec 3F Sud

Hautes-Alpes : carré de l’Imprimerie, un protocole d’accord signé avec 3F Sud

SOCIÉTÉ / La Société espère débuter les travaux en 2021. Les lieux sont actuellement occupés par le Cesaï, un centre autogéré auquel la justice a accordé en juin dernier un délai de 30 mois. Le délibéré de l’appel sera rendu début décembre

 

- Hautes-Alpes -

 

Le protocole d’accord concernant le carré de l’Imprimerie à Gap a été signé ce mardi. Une signature en présence du maire de Gap, Roger Didier, de Jean-Pierre Sautarel, directeur général de 3F Sud et de Didier Lapacherie, directeur adjoint de l’EPF Provence Alpes Côte d’Azur. Un lieu actuellement occupé par le Cesaï, un centre autogéré qui accueille notamment des migrants. En juin dernier, un délai supplémentaire de 30 mois avait été accordé par la justice. Une procédure est actuellement devant la cour d’appel de Grenoble, le délibéré sera rendu le 10 décembre prochain. « Quand on fait le calcul avec la prise en compte des périodes hivernales, on arrive pratiquement à 36 mois. Donc aujourd’hui, notre appel qui est à Grenoble consiste à essayer de réduire ce délai de façon à ce que nous puissions véritablement libérer les lieux puisque la convention que nous venons de signer, c’est un accord avec des lieux libérés » indique Roger Didier.

 

« La société lauréate va donc travailler en temps masqué, elle va préparer son dossier mais encore faut-il qu’au bout du compte nous puissions libérer les lieux », R . Didier

« C’est la raison pour laquelle nous nous sommes associés à l’EPF pour porter en appel un jugement que nous considérons comme un jugement déraisonnable » explique sur Alpes 1, le maire de Gap Roger Didier. Plus de 100 logements doivent être créés. Selon Jean-Pierre Sautarel, directeur général de 3F Sud, du groupe Action Logement « on est sur une opération Action Cœur de Ville donc dans le centre historique de Gap, 3F Sud est une filiale d’Action Logement qui soutient partout en France les projets de restructuration et de revitalisation des centres historiques. Cette opération s’inscrit dans cette action ».

 

10.000 m² de surface au plancher

« On est sur une opération de grande ampleur. Plus d’une centaine d’appartements aujourd’hui par rapport au projet, on est autour de 115 logements. Des logements en accession à la propriété, des logements en accession sociale à la propriété, des logements locatifs sociaux, mais aussi des commerces et la reconstitution sur place de deux cinémas » signale Jean-Pierre Sautarel.

Notez que l’opération est chiffrée à près de 22 millions d’euros. 3F Sud espère pouvoir débuter les travaux en 2021. Travaux qui devraient durer deux ans.

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios