Hautes Alpes : le barreau de Patac inauguré à Gap

Hautes Alpes : le barreau de Patac inauguré à Gap

TRANSPORT / Cette route longée par une future banquette arborée et une voie cyclable a coûté 3.6 millions d’euros

 

- Hautes Alpes -

 

Le barreau de Patac inauguré ce mardi à Gap permet la liaison routière entre Sainte-Marguerite et la route de Patac avec comme objectif premier : désengorger la circulation des grands axes et offrir une alternative à la route de Marseille, unique accès de Gap vers la cité phocéenne.

© Ville de Gap

 

Au final, cette route longée par une future banquette arborée et une voie cyclable a coûté 3.6 millions d’euros avec une subvention de 900.000 euros du département haut-alpin. Une aide logique qui pourrait en amener d’autres comme l’indique Jean-Marie Bernard, président du Conseil Départemental des Hautes Alpes.

 

« C’était notre devoir d’aider même une grande ville comme celle de Gap », J.-M. Bernard, président du Conseil Départemental des Hautes Alpes

 

En parallèle de cette inauguration, Roger Didier, maire de Gap a fait une annonce inattendue au sujet de la Rocade de Gap qui continue de se faire attendre. En effet, le préfet de Région serait en train de travailler sur l’utilisation partielle de la rocade, du moins de sa partie centrale. 

 

« Utiliser partiellement cette rocade non pas comme un axe de transit mais comme un axe de liaisons inter quartiers », R. Didier, maire de Gap.

Également présente à l’inauguration du barreau de Patac, la préfète des Hautes Alpes, Cécile Bigot-Dekeyzer a mentionné une expertise judiciaire missionné par le Tribunal administratif de Marseille. Elle permettra ainsi de s’assurer que la Rocade de Gap ne soit plus handicapée par des désordres géologiques à l’avenir.

 

C.Lourenço



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios