Hautes-Alpes : « le maire de Fouillouse devrait plutôt présenter ses excuses avant sa candidature »

Hautes-Alpes : « le maire de Fouillouse devrait plutôt présenter ses excuses avant sa candidature »

POLITIQUE / La conseillère départementale déléguée à l'égalité entre femmes et hommes et à l'aérodrome de Gap-Tallard réfléchit aux municipales sur Fouillouse

 

- Hautes-Alpes - 

 

Elle réfléchit à se présenter aux municipales à Fouillouse : Patricia Vincent se donne le temps de réflexion et souhaiterai voir émerger une « liste d’union avec d’anciens conseillers municipaux ». Si elle explique ne pas y avoir pensé jusque-là, certains « bugs » du maire Serge Ayache l’auraient convaincue. Notamment cette augmentation de près de 350 % par an de la facture d’eau « qu’il n’a pas entendue lors de trois réunions et qu’il a votée. Ce qui est plus grave, c’est qu’il n’en a pas informé ses administrés. Je trouve gonflé qu’il se représente, il devrait plutôt présenter ses excuses ».

Un chemin donc possible vers les municipales, quant au département, Patricia Vincent souhaite accélérer les démarches d’égalité entre femmes et hommes, l’une de ses délégations. Notamment l’égalité professionnelle, une démarche commune avec l’UPE et les entreprises est envisagée. Quant aux féminicides, il faut mieux « estimer combien de femmes sont touchées dans les Hautes-Alpes, mieux connaître et cibler cette problématique ». Si aujourd’hui des mesures sont mises en place pour éloigner la femme victime de violences de son conjoint, Patricia Vincent lance l’idée d’éloigner le conjoint violent afin que la femme reste dans l’appartement.

 

Air Affaires, le Blabla Fly pour désenclaver les Hautes-Alpes

Aux oubliettes la liaison par voie aérienne lancée il y a un an par la CCI et l’UPE dans les Hautes-Alpes, Patricia Vincent y était contre au vu du coût de l’aménagement que cela représentait. Mais désormais, la CCI et l’UPE seraient sur le point de créer un partenariat avec « Air Affaires », une société proposant du coavionnage, « on est dans ce que l’aérodrome peut supporter et le souhait de désenclaver par voie aérienne ».

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios