Hautes-Alpes : « je suis la seule opposition »

Hautes-Alpes : « je suis la seule opposition »

POLITIQUE / Arnaud Murgia, candidat aux élections municipales à Briançon, était l'invité du 8:30 ce mercredi matin sur Alpes 1

 

- Hautes-Alpes - 

 

« Je suis la seule opposition », le débat est lancé pour les élections municipales à Briançon. Arnaud Murgia, conseiller départemental du Briançonnais et candidat pour la mairie dans la ville fortifiée, était l’invité du 8 :30 d’Alpes 1 ce mercredi. Un candidat qui a annoncé la semaine dernière une alliance avec un conseiller municipal d’opposition, Éric Peythieu. « Nous partageons le sentiment que la ville doit changer de cap, la situation est trop grave », explique t-il. Arnaud Murgia décline donc dans son programme une « autre façon de vivre, la ville n’a jamais été aussi sale, mal entretenue avec des problèmes de délinquance et d’insécurité. Quand on trouve des cocktails molotov dissimulés à Central Park, c’est grave », avance le candidat. Un élu qui ne veut pas se limiter à Briançon mais étendre l’action sur le Briançonnais, « alors que l’office de tourisme intercommunal est en situation de coma artificiel ».

 

« Je suis de ceux qui disent qu’il faut faire autre chose », A. Murgia

 

Briançon va-t-elle recommencer, à droite, le scénario de 2014 ? Avec deux candidats présents, Arnaud Murgia et Romain Gryzka, ne parvenant pas à se mettre d’accord ? « Le clivage ne se présente pas de la même manière : il y a ceux qui valident le bilan municipal et ceux qui disent qu’il faut faire autre chose. Dans les 18 derniers mois, il a tout voté avec le maire, y compris le budget ».

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios