Hautes-Alpes : agriculteurs et P. Boyer, « le dialogue est rompu »

Hautes-Alpes : agriculteurs et P. Boyer, « le dialogue est rompu »

AGRICULTURE / Les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA réagissent après le dépôt de plainte de Pascale Boyer.

 

- Hautes-Alpes - 

 

« Le dialogue est rompu », les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA réagissent après le dépôt de plainte de Pascale Boyer. La députée des Hautes-Alpes s’est saisie de la justice pour « intimidation » après que deux carcasses de brebis aient été déposées devant sa permanence parlementaire à Gap. La parlementaire montre « une nouvelle fois son manque de considération pour la profession agricole » regrettent les syndicats agricoles qui parlent même « d’incompétence ». Ils lui demandent d’être favorable aux tirs de défense en zone cœur de parc, tout comme au rehaussement du plafond de prélèvements du loup. Les JA et la FDSEA ont par ailleurs tenté de déposer une plainte après avoir reçu des menaces « de groupes extrémistes de protection du loup ». La demande aurait été refusée, une lettre a été envoyée au procureur de la république.

 

L.R



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios