Hautes-Alpes : le collectif de l‘Étoile Ferroviaire de Veynes appelle au rassemblement le 5 octobre

Hautes-Alpes : le collectif de l‘Étoile Ferroviaire de Veynes appelle au rassemblement le 5 octobre

SOCIÉTÉ / Élus, syndicats et habitants des Hautes-Alpes, de l’Isère et de la Drôme sont invités à se rassembler « pour obtenir le lancement des travaux urgents. »

 

- Hautes-Alpes -

 

Le collectif de l‘Etoile Ferroviaire de Veynes appelle le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari à « arbitrer sans délai en faveur du passage du train de nuit par Grenoble pour que les conventions de financement des travaux soient lancées immédiatement. » Pour le collectif il y a désormais « urgence » alors que ce jeudi se réunissait le comité de pilotage du train de nuit. Un collectif qui ressort déçu de ce comité, « l’État s’est avéré défaillant, laissant libre cours aux gesticulations et imprécisions de SNCF Réseau plutôt que de taper du poing sur la table ». Jean-Baptiste Djebbari est donc invité le 5 octobre prochain à Veynes dès 10h00 lors de l’Assemblée générale du collectif. Élus, syndicats et habitants des Hautes-Alpes, de l’Isère et de la Drôme sont appelés à se rassembler « pour obtenir le lancement des travaux urgents. »

 

« SNCF n’a cure du gouvernement et des élus et a décidé de ne surtout rien changer à son plan de fermeture de la ligne Grenoble – Gap en 2020, et de remplacement du train de nuit pendant 9 mois par des cars de nuit », J. Giraud

 

 

Selon Joël Giraud, député des Hautes-Alpes, ce comité de pilotage du train de nuit fut « une réunion pour rien ou pas grand-chose ». Dans un communiqué ce vendredi, il indique que « l’État est prêt à mettre 10 millions d’euros sur la table. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Grenoble ont suivi en annonçant pouvoir engager respectivement 6 millions et 2 millions d’euros pour faire des travaux provisoires sur la ligne Grenoble – Gap », « ces engagements couvrent les 18 millions annoncés initialement par SNCF pour réaliser les travaux provisoires sur la ligne. Un chiffre auquel se sont ajoutés 12 millions d’euros en cours de réunion, dus aux conséquences sur les travaux des autres lignes, pour atteindre un total de 30 millions »

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios