Hautes-Alpes : un monument aux morts et une chapelle ont été tagués au col de l'Echelle

Hautes-Alpes : un monument aux morts et une chapelle ont été tagués au col de l'Echelle

FAITS DIVERS / “Je ressens de la honte, au lendemain des 75 ans du débarquement", A.Murgia

 

- Hautes-Alpes - 

 

Au sommet du col de l'Echelle, des inscriptions anarchistes ont été taguées sur la stèle en l’honneur des libérateurs du bataillon Berthier et des maquisards du Rhône et de l’Ain ainsi que sur la chapelle adjacente. Des inscriptions réclamant l'ouverture des frontières.  La stèle en l’honneur des libérateurs du bataillon Berthier et des maquisards du Rhône et de l’Ain a été même vandalisée.

Ce qui n’a pas manqué de soulever la colère d’Arnaud Murgia, qui s'est exprimé au travers de sa page Facebook :  "Je ressens de la honte, au lendemain des 75 ans du débarquement. Une fois de plus, ils démontrent qu’ils sont dans tout autre chose qu’un combat humanitaire. Ceux qui dégradent et insultent la France doivent savoir qu’un certain nombre d’entre nous se tiendront toujours en face d’eux" écrit-il notamment. Le Rassemblement National n'a pas tardé à réagir aussi au travers d'un communiqué : "Le mouvement condamne violemment, en plus de ses auteurs, le laxisme de l’État, de certains élus et d‘associations qui encouragent ce genre d’exactions qui portent atteinte à la mémoire de notre terre et de nos morts", pouvait-on lire sur le communiqué de presse. Plus tard, dimanche soir, le ministre de l'intérieur Christophe Castaner a condamné cet acte au travers de sa page Facebook qualifiant ces actes "d'odieuse profanation qui souille la mémoire de tous ceux qui sont tombés pour que nous vivions libres. La Gendarmerie nationale est mobilisée pour que les auteurs de ces faits soient interpellés et ne restent pas impunis." 

 

 

 

O. Milleville 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios