Hautes-Alpes : Gap candidate pour accueillir des fonctionnaires d'État

Hautes-Alpes : Gap candidate pour accueillir des fonctionnaires d'État

POLITIQUE / Le gouvernement s’apprêterait à relancer une vague de délocalisation de services de l’État. D’ici deux ans, un certain nombre d’entre eux seront transférés des grandes villes vers les zones rurales

 

- Hautes-Alpes - 

 

Gap candidate pour accueillir des fonctionnaires d’État. Le maire de la ville, Roger Didier, a profité des annonces du Ministre de l’Action publique, Gérald Darmanin, pour lui envoyer un courrier en forme de lettre de motivation. Le gouvernement s’apprêterait en effet à relancer une vague de délocalisation de services de l’État. D’ici deux ans, un certain nombre d’entre eux seront transférés des grandes villes vers les zones rurales. « Gap est une ville moyenne en situation favorable au regard de son dynamisme qui irrigue un vaste territoire rural de montagne et de son insertion dans son système urbain régional », écrit le maire qui croise les doigts pour accueillir dans les années à venir des fonctionnaires d’État. Au moins une dizaine de services nationaux seraient déplacés, il pourrait s’agit des services de facturation, de la publicité foncière, du cadastre ou encore du contrôle fiscal sur pièces.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios