Hautes-Alpes : la fédération LR ouvre son débat sur l'Europe

Hautes-Alpes : la fédération LR ouvre son débat sur l'Europe

POLITIQUE / Kévin Para, le président de la fédération de Les Républicains dans les Hautes-Alpes, et Julien Aubert, député du Vaucluse et élu au sein du Conseil Régional, tiendront un meeting ce jeudi à Gap. "Il faut repenser l'Europe et redonner la voix aux petits territoires", explique Kévin Para, à la 45ème place sur la liste de son parti pour les élections

 

- Hautes-Alpes - 

 

Le débat avant les élections européennes s’installe dans les Hautes-Alpes, du côté de Les Républicains. C’est ce jeudi que la fédération organise un meeting, salle l’Impro à Gap dès 18h30, autour de Julien Aubert, député du Vaucluse et conseiller régional et Kévin Para. Le président LR 05 a appris, il y a un mois, être 45ème sur la liste de son parti pour les européennes.

Vaincre l'abstentionnisme par la présence d'un local ? 

« Dans un temps où les Français reprochent à Paris le centralisme et une politique anti-territoire », Kévin Para espère que sa présence sur la liste intéressera les électeurs, de plus en plus frileux à se rendre aux urnes pour les européennes. Selon les résultats fournis par le Parlement européen, l'abstention aux dernières élections européennes a atteint 57,46 % des suffrages. Les taux d'abstention varient selon les États membres, allant de 10 % jusqu'à 87 %. En France, le taux de participation en 2014 était de 42,43 %.

Kévin Para devra porter la voix de son département, mais aussi des Alpes de Haute-Provence, de la Drôme et d’une partie de l’Isère, « quatre territoires qui ont des problématiques différentes mais aussi communes ». Et le discours reste le même depuis le lancement de la campagne : repenser « l’Europe dans ses frontières, l’Europe des civilisations, des projets, une Europe plus efficace avec moins de normes ». Kévin Para qui veut inscrire son partie en alternative à « l’Europe ultralibérale d’Emmanuel Macron et l’Europe de Marine le Pen qui consiste en une sortie qui serait une catastrophe ». Retrouvez ici l'interview dans son intégralité : 

 

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios