Hautes-Alpes : Gap Tallard Durance, vers plus de mixité sociale dans l'attribution des logements ?

Hautes-Alpes : Gap Tallard Durance, vers plus de mixité sociale dans l'attribution des logements ?

SOCIÉTÉ / La Commission Intercommunale du Logement s'est réunie en fin de semaine dernière

 

- Hautes-Alpes -

 

Répartir plus équitablement les logements et favoriser la mixité sociale sur l’agglomération Gap Tallard Durance. Tels sont les objectifs de la Commission Intercommunale du Logement. 17 communes sont concernées. En fin de semaine dernière, cette commission s’est réunie en présence de Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète des Hautes-Alpes, Roger Didier, maire de Gap et Président de l’agglomération et leurs partenaires qui sont : l’État, la Communauté d’Agglomération, les communes disposant de logements sociaux. Mais également les bailleurs sociaux avec l’OPH, Unicil, Erilia, l’Immobilière 3F et Action Logement.

 

L'accès au logement social pour les publics prioritaires

« C’est un travail collaboratif entre tous ces acteurs » explique Cécile Bigot-Dekeyzer. Ils ont souhaité que l’attribution des logements sociaux soit élargie. Les logements sociaux bénéficient de loyers très modérés et s’adressent notamment aux femmes victimes de violences conjugales, aux personnes handicapées ou encore à des personnes qui vivent dans des logements indignes. Cette commission propose « un parcours résidentiel pour les habitants du Haut Gap en dehors de ce quartier, une mixité sociale plus importante dans ce quartier et l’accès au logement social des publics prioritaires et des publics cibles » selon la préfète.

 

« La problématique des jeunes, c’est qu’ils sont mobiles et qu’ils ont besoin que nous soyons réactifs », R. Didier

 

Pour cette commission, il s’agit aussi de désormais s’adresser à d’autres publics, notamment les jeunes de moins de 30 ans. Selon Roger Didier maire de Gap et président de l'agglomération, « la problématique des jeunes, et en particulier ceux qui débutent dans la vie professionnelle, c’est qu’ils sont mobiles et qu’ils ont besoin que nous soyons réactifs afin qu’ils puissent espérer être logés. »

 

L.Giambi / M.Barroso



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios