Hautes-Alpes : les dotations globales de fonctionnement en hausse

Hautes-Alpes : les dotations globales de fonctionnement en hausse

ÉCONOMIE / Les DGF, Dotations Globales de Fonctionnement, ont été rendu publiques au début du mois par le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

 

- Hautes-Alpes - 

 

L’État augmente sa participation auprès des Hautes-Alpes. Les DGF, Dotations Globales de Fonctionnement, ont été rendu publiques au début du mois par le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

 

Dans les Hautes-Alpes, tous les chiffres sont au vert

La DGF vers les communes augmente de 0,88 % en 2019 par rapport à l’année précédente, avec 41,3 millions d’euros débloqués. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs pu bénéficier de régimes spécifiques attribuées en cas de création de communes nouvelles, de forte fréquentation touristique ou de superficies classées « Natura 2000 ». Ainsi, sur les 162 communes des Hautes-Alpes, près des ¾ voient leur DGF stable ou en augmentation.

Quant aux intercommunalités, elles toucheront 1,51 % de dotations en plus en provenance de l’État avec une enveloppe totale de 9,6 millions d’euros. Près des ¾ des communautés de communes voient leur enveloppe de dotation rester stable ou en augmentation.  

Enfin, quant au Département, il pourra aussi compter sur une aide supplémentaire de 1,51 %, soit 27,6 millions d’euros qui entreront dans ses caisses. D’autre part, la dotation péréquatrice augmente également. Il s’agit de cette fameuse dotation qui prélève aux communes ayant les plus importantes ressources fiscales, pour redistribuer aux communes en ayant moins. Ainsi, cette enveloppe augmente de 1,38 % dans les Hautes-Alpes entre 2018 et 2019.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios