Hautes-Alpes : stupéfiants, C. Castaner prend en exemple le travail effectué sur Gap

Hautes-Alpes : stupéfiants, C. Castaner prend en exemple le travail effectué sur Gap

SÉCURITÉ/ Ce mardi à Gap, le ministre de l’Intérieur a annoncé l’élaboration d’un nouveau plan pour lutter contre les stupéfiants

 

- Hautes-Alpes -

 

Il est venu « saluer le résultat d’une opération exceptionnelle à Gap liée au trafic », Christophe Castaner était dans les Hautes-Alpes à la Cité Administrative Desmichels à Gap ce mardi. En effet, la semaine dernière, une saisie record de drogue a eu lieu sur le département mobilisant une cinquantaine de gendarmes, 90 policiers dont 22 du RAID de Marseille et Nice ainsi que des équipes cynophiles. L’occasion pour le ministre de l’Intérieur d’annoncer l’élaboration d’un nouveau plan pour lutter contre les stupéfiants et de prendre en exemple le travail effectué sur Gap.

 

« Nous avons ici à Gap l’exemple de ce que nous devons faire tous ensemble, tous les acteurs, en lien aussi avec les services des douanes, sous l’animation des préfets et des procureurs », C. Castaner

 

Une politique de proximité donc que le ministre souhaite mettre en place. L’occasion également pour Christophe Castaner de remercier les forces de sécurité :

Cinq mois d’enquête ont été nécessaires pour faire tomber ce trafic sur le territoire haut-alpin. 160 policiers et gendarmes ont été mobilisés permettant l’interpellation de neuf personnes :

 

« Nous devons lutter pied à pied contre l'économie souterraine  », C. Castaner

 

Un plan dont les contours doivent encore être définis mais qui comporte déjà plusieurs grands principes :

 

10.000 policiers et gendarmes en plus recrutés d'ici la fin du mandat

Le ministre de l’Intérieur qui s’est ensuite directement adressé aux forces de l’ordre :

Arrivé un peu plus tôt sous les huées d’un groupe de manifestants tenu à l’écart par les forces de sécurité scandant « Castaner Assassin », le Ministre a choisi lors de son déplacement haut-alpin de renouveler vivement son soutien aux policiers et gendarmes « Je sais que c’est vous qu’ils insultent à travers moi » ajoutant, « vous avez choisi l’engagement le plus noble, l’engagement pour le droit, l’engagement pour la sécurité, pour la liberté des Français ».

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios