Hautes-Alpes : le Bleu du Queyras en marche vers une labellisation

Hautes-Alpes : le Bleu du Queyras en marche vers une labellisation
© Photo : Fromagerie de la Durance

ÉCONOMIE / Une vingtaine d’éleveurs et trois transformateurs ont entrepris des démarches auprès de l’INAO pour obtenir un label, comme par exemple, l’AOP. L’objectif est de trouver de nouveaux débouchés pour ce fromage emblématique des Hautes-Alpes.

 

- Hautes-Alpes -

 

Ils veulent que le Bleu du Queyras soit labellisé. Une vingtaine de producteurs de lait du département et trois transformateurs se sont regroupés pour élaborer un cahier des charges. Il devra ensuite être remis à l’Institut national de l’origine et de la qualité. C’est en effet l’INAO qui décidera ensuite de leur accorder ou non l’un des trois labels : l’AOP1, l’IGP2 ou le STG3. Jérôme Tramuset, co-gérant de la Fromagerie de la Durance, à Guillestre, aimerait bien obtenir le premier, l’Appellation d’origine contrôlée. Et pour ça, il va donc falloir respecter des critères exigeants :

 

 

Les éleveurs ne seront pas les seuls à devoir respecter ce cahier des charges. Il y a aussi les transformateurs. Jérôme Tramuset détaille le processus d’affinage du Bleu du Queyras :

 

 

Trouver de nouveaux débouchés

Pour obtenir une labellisation sur le Bleu du Queyras, il faudra déterminer un périmètre de production et de transformation du produit. Pour le moment, il inclut le Queyras, bien sûr, mais aussi le Briançonnais, le Savinois et une partie du Champsaur. La zone devra être validé par l’INAO pour la labellisation. Une labellisation qui permettrait aux producteurs et aux transformateurs de trouver de nouveaux débouchés.

 

1 : AOC (Appellation d’origine contrôlée)

2 : IGP (Indication géographique protégée)

3 : STG (Spécialité traditionnelle garantie)

 

Q. Perez de Tudela



Les commentaires sont désactivés pour cette info.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios