Hautes-Alpes : des séniors en colocs, un projet qui recherche des parrainages

Hautes-Alpes : des séniors en colocs, un projet qui recherche des parrainages
photo prétexte

SOCIÉTÉ / Marleine Breton veut proposer une alternative aux maisons de retraite. Mais pour mener à bien ce projet, elle recherche des financements

 

- Hautes-Alpes -

Elle veut créer des maisons de colocations pour les séniors sur le département des Hautes-Alpes. Marleine Breton cette mère de deux enfants, a eu envie de proposer une alternative différente aux maisons de retraite pour les séniors. L’idée pour elle : pallier à un manque en  proposant quelque chose pour les seniors entre la maison de retraite et le maintien à domicile. Une maison de colocation pour seniors, ce serait une première sur le territoire des Hautes-Alpes. L’idée lui est venue, il y a six ans, « ma voisine a perdu son époux. Ses enfants ont eu peur car elle se retrouvait seule, et elle a atterrit en maison de retraite alors qu’elle n’avait rien à y faire puisqu’elle était autonome. »

Comme pour une colocation, des chambres et salles de bain privées, le reste en commun

Le projet de cette colocation doit d’abord voir le jour sur Veynes. Mais Marleine Breton espère bien que cette idée essaime sur tout le territoire. Chaque colocataire aurait des parties privatives : chambre et salle de bains. Le reste serait en commun pour les pensionnaires : cuisine, salon, salle à manger et jardin, « la maison si elle se construit, elle fera 175m². Si j’achète un bâtiment, elle sera un peu plus grande. Je suis sur deux possibilités actuellement. J’ai décidé de faire des chambres de différentes tailles pour proposer plusieurs tarifs. Ca commencerait aux alentours des 650 euros » précise Marleine BretonLe tarif pour une chambre pour couple serait de 1.064 euros charges comprises.

«  Ça réunit l’économie car une maison de retraite c’est onéreux, c’est aussi économique et écologique »M. Breton

Le projet de Marleine Breton s’élève à 400.000 euros. Elle cherche donc aujourd’hui des parrainages, d’entreprises ou de particuliers et espère que cette maison puisse voir le jour avant la fin de l’année 2019.

Si vous voulez participer financièrement ou en savoir plus sur ce projet, vous pouvez joindre Marleine Breton, sur facebook par mail : enviedevivre05@gmail.com Notez également, qu’elle a lancé une enquête sur internet dans le cadre de sa création d’entreprise.

A. Vallauri



Les commentaires sont désactivés pour cette info.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios