Hautes-Alpes : [MAJ] accident de Saint-Chaffrey, l'enquête devrait durer plusieurs semaines

Hautes-Alpes : [MAJ] accident de Saint-Chaffrey, l'enquête devrait durer plusieurs semaines

FAITS DIVERS / Quatre jeunes ont perdu la vie dans un accident de la route. Deux autres ont été blessés. Le parquet de Gap a ouvert une enquête de flagrance pour homicides involontaires.

 

- Hautes-Alpes -

 

Quatres jeunes ont perdu la vie et deux autres ont été blessés dans un drame de la route qui a eu lieu, samedi matin, à Saint-Chaffrey, au lieu-dit Chantemerle. Il était 5 heures du matin quand l'accident s'est produit.

 

Des victimes originaires du ski club de Briançon-Serre-Chevalier

Les six victimes, toutes originaires du ski-club de Briançon - Serre-Chevalier venaient de fêter les 20 ans d'une d'entre-elles. Le groupe rentrait donc de cette soirée anniversaire. Il roulait sur la RD 1091 lorsque leur Citroën Picasso a percuté un camion de livraison. Le choc a été frontal. À l'avant de la voiture, le conducteur et le passager de 19 ans sont décédés, tout comme l'un des passagers arrière âgé de 18 ans. Leur trois autres camarades, eux, ont été blessés. L'un de 17 ans a été héliporté en urgence absolue à l'hôpital de Grenoble où il est mort un peu plus tard dans la journée. L'autre de 20 ans a été opéré à l'hôpital de Briançon. C'est là, également, que le dernier, plus légèrement atteint et lui aussi âgé de 20 ans a été pris en charge avec le conducteur du camion. Ce dernier est physiquement indemne, mais en état de choc.

 

"Le dépistage alcool et de stupéfiants soumis au conducteur du camion était négatif", R. Balland

 

Le conducteur du camion de livraison a été soumis rapidement à des tests d'alcoolémie et de stupéfiants qui se sont révélés négatifs. Pour l'heure, les circonstances de ce drame restent inconnues. Le parquet de Gap a donc ouvert une enquête de flagrance pour homicides involontaires. Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie de Briançon. Leurs recherches devraient prendre plusieurs semaines pour déterminer les causes exactes de l'accident, et notamment si le conducteur décédé du Picasso était sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants au moment de la collision. 

 

Une cellule d'urgence médico-psychologique ouverte à Briançon

Après ce drame qui a mobilisé une vingtaine de pompiers, une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place à l'hôpital de Briançon pour accompagner les proches des victimes. L'association MEDIAVIC a également été saisie par le parquet de Gap pour assurer un accompagnement juridique. 

 

Le ski club de Serre-Chevalier en deuil

Le ski club de Serre-Chevalier, dont faisaient partie les victimes du Citroën Picasso, est en deuil depuis ce samedi. Il arbore sur Facebook un ruban noir. Quant à l'aigle qui fait l'emblème de la station, des larmes coulent de ses yeux. 

"La sécurité routière doit être notre combat et c'est celui de tous les citoyens", a réagi dans un communiqué le député haut-alpin Joël Giraud qui a également adressé, tout comme la préfète des Hautes-Alpes, Cécile-Bigot Dekeyzer, ses condoléances aux familles des victimes.

 

Q. Perez de Tudela



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios