Hautes-Alpes : le département et l’association ADELHA s’unissent dans le cadre de « Lire et faire lire »

Hautes-Alpes : le département et l’association ADELHA s’unissent dans le cadre de « Lire et faire lire »

CULTURE / Cette action a pour but de promouvoir la lecture auprès des enfants des milieux défavorisés.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les salles d’attente de la protection maternelle et infantile dans les Hautes-Alpes vont être à la page. Le département a signé la semaine dernière une convention avec l’association ADELHA en charge du programme « Lire et faire lire ». Le but : faire en sorte que les enfants issus d’un milieu défavorisé aient accès à des livres dès le plus jeune âge. Cette action cible en priorité les tout-petits de moins de 3 ans. La bibliothèque départementale fournit les maisons des solidarités en bouquins tandis que la collectivité se charge de former les bénévoles pour qu’ils puissent assurer au mieux les lectures publiques. Bénédicte Férotin, vice-présidente du département en charge du patrimoine culturel, insiste sur l’importance de la lecture pour les enfants :

 

 

« Il faut développer la lecture auprès de ceux qui en sont le plus éloignés », B. Férotin.

 

En ciblant les maisons des solidarités, le département et l’association ADELHA entendent bien sûr promouvoir la lecture auprès des milieux défavorisés. Une action qui mêle culture et solidarité, deux compétences du département, comme le souligne Bénédicte Férotin. Ce programme s’inscrit dans le schéma culture de la collectivité, qui veut « impulser une reprise en main de la culture ».

 

H. Sarracanie



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios