Hautes-Alpes : les premiers chiffres sur la participation au grand débat national

Hautes-Alpes : les premiers chiffres sur la participation au grand débat national

POLITIQUE / La préfecture des Hautes-Alpes dénombre pour le moment 20 réunions publiques organisées sur son territoire.

 

- Hautes-Alpes - 

 

À un peu plus d’un mois de la fin du grand débat national, les premiers chiffres sur la participation commencent à tomber. Dans les Hautes-Alpes, une vingtaine de réunions ont déjà eu lieu selon la préfecture. Mais d’ici le 15 mars, dernier jour de la consultation, il ne fait aucun doute que d’autres rassemblements seront organisés. Pour rappel, quatre sujets sont ouverts aux discussions : fiscalité et finances publiques, transition écologique, démocratie et citoyenneté ainsi que l’organisation de l’État et des services publics. Une large partie des communes du département a ouvert un cahier de doléances, dit « citoyen », libre d’accès à la population. Mais ces derniers ne seront consultables que jusqu’au 22 février. La préfète des Hautes-Alpes, Cécile Bigot-Dekeyzer, rappelle le rôle de la préfecture dans ce grand débat :  

 

« C’est un grand débat national qui a très bien démarré. » C. Bigot-Dekeyzer

 

Que ce soit au niveau local ou à l’échelle nationale, les chiffres sur la participation au grand débat ont de quoi réjouir les organisateurs. La plateforme en ligne du grand débat a reçu entre le 15 et le 31 janvier près de 520 000 réponses, dans tout le pays. Par ailleurs, plus de 2.000 réunions publiques ont été organisées, plus de la moitié par des élus. Pour encourager chacun à s’exprimer, la préfecture a créé une adresse mail : pref-granddebat@hautes-alpes.gouv.fr

 

H. Sarracanie



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios