Hautes-Alpes : le conseil départemental vote aujourd’hui son budget 2019

Hautes-Alpes : le conseil départemental vote aujourd’hui son budget 2019
© Google

POLITIQUE / La collectivité compte consacrer plus de 36 millions d’euros à l’entretien des routes.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les nouvelles sont plutôt rassurantes du côté du budget du département des Hautes-Alpes. Si la majorité a déjà présenté sa feuille de route pour 2019, elle doit encore être approuvée par l’hémicycle aujourd’hui. En 2018, la collectivité a réussi à réduire son endettement. Un effort qui devrait se poursuivre cette année. Il faut dire que les voyants sont au vert au niveau des recettes. Hausse des droits de mutation, éligibilité à des fonds de soutien, le département a les moyens de dégager des excédents budgétaires. Cela a déjà été le cas l’année dernière, avec 8 millions d’euros de bénéfices. Pour cette année, le département met la main au portefeuille au niveau des investissements. La priorité est donnée à l’entretien des routes, avec un budget de plus de 36 millions d’euros. Patrick Ricou est le vice-président du département en charge des finances :

 

« On parle trop souvent de services publics qui s’en vont, le département reste éminemment présent sur le territoire avec nos maisons des solidarités. » P. Ricou

 

En plus de l’entretien des routes, la collectivité veut investir 44 millions d’euros dans la modernisation des services publics, l’aménagement numérique, l’éducation, la jeunesse, la culture et le sport, sans oublier l’aide aux collectivités et aux associations. Il inclut également 16 millions d’euros de remboursement de dette.

À noter que cette année, le département prévoit d’emprunter 15 millions d’euros. Indispensable pour assumer les plus de 12 millions d’euros de travaux nécessaires pour la route du Pas de l’Ours. Enfin, les coûts de fonctionnement de la collectivité augmentent cette année de 8 millions d’euros après une forte baisse en 2018. Une très importante part de ces frais est consacrée aux solidarités : 45% de ces dépenses sont liées à l’insertion, l’enfance, la famille, les personnes âgées et handicapées. Cela représente 70 millions d’euros.

 

H. Sarracanie



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios