Hautes-Alpes : Génération identitaire, quatre cadres placés en garde à vue

Hautes-Alpes : Génération identitaire, quatre cadres placés en garde à vue

JUSTICE / Ils ont été entendus, ce mardi, dans le cadre d’une seconde enquête ouverte par le parquet de Gap après leur action coup de poing au printemps dernier à la frontière franco-italienne.

 

- Hautes-Alpes -

 

Quatre cadres de Génération identitaire placés en garde à vue, ce mardi, à Lyon, Montpellier et Nîmes pour « immixtion dans une fonction publique », mais aussi pour « activité exercée dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ». C’est la deuxième enquête ouverte par le parquet de Gap après les actions coup de poing menées par le mouvement d’extrême-droite en avril dernier dans le Briançonnais pour empêcher le passage des migrants à la frontière. La première enquête avait été classée sans suite. Les quatre gardés à vue ont été relâchés, hier, en début de soirée, mais les investigations se poursuivent.


LR



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios