Hautes-Alpes : les Rapaces de Gap font tomber les 3èmes

Hautes-Alpes : les Rapaces de Gap font tomber les 3èmes

SPORTS / Les hommes de Luciano Basile affrontaient ce mardi soir les Gothiques d'Amiens à domicile. Une victoire 3 à 2 en prolongations

 

- Hautes-Alpes - 

 

Dans le hockey, il y a des soirs où tout va bien, où les déchets offensifs et défensifs se font rares, où la mitaine du gardien joue les aimants à palet, où les défenseurs coupent avec succès chaque ligne de passe et où les avants concentrent une pression forte sur les cages adverses. Un tel scénario qui donne cette impression que tout glisse, que les joueurs s'accordent parfaitement. Un scénario qui colle au jeu des Rapaces de Gap ce mardi soir. La bande à Basile, 5ème du classement, accueillait dans son antre de l'Alp'Arena les Gothiques d'Amiens. Une équipe, et pas des moindres, qui colle à la 3ème place et qui par deux fois sur trois depuis le début de la saison, a renvoyé les Gapençais la tête basse dans les vestiaires. Mais ce mardi soir, les locaux ont voulu renverser la vapeur. Avec notamment une ligne qui aura créé les points : celle d'Elvijs Biezais, Jeffrey Brown et Kristoff Kontos. 

 

Des infirmeries de retour

De retour sur la patinoire, Roberts Jekimovs et Elvijs Biezais ont forcément redonné un coup de boost à l'équipe. Il fallait par contre jouer sans Parker Reno, indisponible pour une blessure, tout comme Vincent Melin et Quentin Mahier. Et c'est un premier tiers qui s'ouvre, à la faveur des Gapençais, multipliant les tirs cadrés et ne totalisant aucune pénalité. Le jeu est fluide, offensif, dynamique à l'image de Kristoff Kontos. Le numéro 10 profite du rebond du palet devant la jambière du portier Henri-Corentin Buisse pour le glisser au fond de ses cages. Gap ouvre le score. 

Le second tiers temps est tout aussi franc dans le jeu pour les Rapaces de Gap, une seconde période avec tout de même 18 tirs (contre 17 pour la première). Les Haut-Alpins ont l'avantage sur la glace, ils maitrisent. Mais les hommes de Mario Richer vont profiter d'une courte faiblesse, à la fin de la seconde période. Sur un 1 contre 1, Robin Colomban n'a d'autres choix, pour sauver les cages, que de faire trébucher l'attaquant. C'est deux minutes de pénalité. Deux minutes qui vaudront chères à Gap, puisque le Canadien Tommy Giroux, sur le coup de sifflet, trompera Jimmy Darier

 

Un troisième tiers avec un but partout, et une prolongation 

La note est donnée dès les premières minutes : les équipes ne lâcheront rien jusqu'au bout. Trois minutes se sont écoulées, Pierre-Antoine Poudrier trouve le fond des filets du portier Jimmy Darier. Qu'à cela ne tienne, Elvijs Biezais lui rend la monnaie de sa pièce 30 secondes plus tard. Les deux adversaires sont à 2 partout. Il faudra donc aller en prolongations, et c'est Kristoff Kontos qui sauve son équipe, profitant là aussi d'un tir cadré arrêté par Henri-Corentin Buisse, qui ne parviendra pas à se relever afin de stopper le palet. 

 

C. Michard


 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios