Hautes-Alpes : agression au couteau à Gap, le suspect placé à l’hôpital psychiatrique de Laragne

Hautes-Alpes : agression au couteau à Gap, le suspect placé à l’hôpital psychiatrique de Laragne

FAITS DIVERS / En garde à vue pour menace de mort, l’homme a refusé de parler aux policiers et au psychiatre venu l’examiner. Le maire de Gap a décidé de son placement sous la contrainte en hôpital psychiatrique.

 

- Hautes-Alpes -

 

Le principal suspect dans l’enquête sur l’agression de trois personnes, ce samedi, à Gap, a été placé sous la contrainte à l’hôpital psychiatrique de Larargne. Décision du maire de Gap après que le quadragénaire ait refusé de parler aux policiers et à un psychiatre venu l’examiner lors de sa garde à vue. « Le mis en cause fera l’objet d’examens psychiatriques aux fins d’établir notamment s’il peut bénéficier pénalement d’une altération ou d’une abolition de son discernement », précise le procureur de la République de Gap qui écarte, « pour le moment » le mobile terroriste. Ce samedi après-midi, trois personnes ont été blessées à l’arme blanche, mais leurs jours ne sont pas en danger.

 

LR

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios