Hautes-Alpes : le monde économique s'impliquera dans le grand débat national

Hautes-Alpes : le monde économique s'impliquera dans le grand débat national

ÉCONOMIE / Alors qu'avaient lieu ce lundi soir les traditionnels vœux de l'UPE 05, de la CCI 05 et de l'Agence de Développement Économique et Touristique, les responsables ont appelé les chefs d'entreprises à s'exprimer lors de cette consultation

 

- Hautes-Alpes - 

 

Grand débat national : le monde économique invite les chefs d’entreprises à y participer activement. Alors qu’avaient lieu ce lundi soir au Quattro à Gap, devant un parterre de 750 responsables, les vœux de l’Union Pour les Entreprises, la Chambre de Commerces et d’Industrie et l’Agence de Développement Économique et Touristique, des allusions au contexte actuel ont bien évidemment été faites.

 

Les chefs d'entreprises doivent se faire entendre

Le premier à prendre le micro, c’était Laurent Brutinel, président de l’UPE 05, « ceux qui créent de l’emploi et de la richesse en France doivent être entendus car le développement de nos entreprises en dépend ». Le responsable n’a pas hésité à parler de « haine et d’irresponsabilité de ceux qui traitent les sujets économiques ».

 

« Tourisme : fini le tourisme à l’ancienne », E. Gorde

 

Quant au président de la CCI 05, Éric Gorde, si bien évidemment il a appelé à se faire entendre lors du grand débat national, il a également projeté le tourisme haut-alpin dans une ère nouvelle. « Le tourisme à l’ancienne doit être derrière » selon lui, désormais les touristes devront arriver « clef en poche smartphone en main ».

 

Il a également été question du chantier RTE de rénovation électrique en Haute-Durance, au point mort depuis l’été dernier. « C’est un chantier historique qui aura bénéficié aux habitants mais aussi à l’économie locale avec 45 millions de retombées économiques », a certifié Éric Gorde qui en appelle à la reprise et s’est dit confiant.

 

Le tourisme et le numérique

Alors que le syndicat SMO PACA THD a voté, en fin d'année, le choix de SFR-Altice pour développer le numérique et la fibre optique dans les Alpes du Sud d’ici 2022, Patrick Ricou, vice-président du Conseil Départemental et président de l’Agence de Développement Économique et Touristique, y voit là une chance. Celle d’assurer les conditions de la réussite pour un tourisme 2.0.

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios