Hautes-Alpes : naissance d’un gypaète en vue au parc national des Écrins

Hautes-Alpes : naissance d’un gypaète en vue au parc national des Écrins

ENVIRONNEMENT / La femelle du trio de volatiles installés en Haute-Romanche depuis l’année dernière aurait pondu entre le 9 et 10 janvier, selon les spécialistes

 

- Hautes-Alpes -

 

Heureux événement au parc national des Écrins. Une femelle gypaète a pondu un mois plus tôt que l’année dernière en Haute-Romanche. C’est en tout cas une hypothèse émise par les spécialistes. Les oiseaux adultes se relaient autour du nid, signe habituel d’une pondaison, pour le réchauffer. C’est une étape essentielle avant la couvaison. Cette pondaison est une excellente nouvelle pour la préservation des gypaètes barbus, dont le cycle de reproduction est très sensible. Pour faire en sorte que cette gestation se déroule dans les meilleures conditions, glaciéristes et skieurs de couloir sont invités à ne pas approcher de la zone de Malaval. L’œuf devrait éclore début avril.

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios