Hautes-Alpes : le maire de Vallouise-Pelvoux prêt à camper à la Trésorerie de l’Argentière

Hautes-Alpes : le maire de Vallouise-Pelvoux prêt à camper à la Trésorerie de l’Argentière

POLITIQUE / L’élu a mené cette action coup de poing pour demander à l’institution de procéder au paiement des entreprises que sa commune a engagé pour réaliser de gros travaux.

 

- Hautes-Alpes -

 

C’est une action coup de poing à laquelle s’est livrée, ce mercredi, le maire de Vallouise-Pelvoux. Excédé, Jean Conreaux a rassemblé ses affaires et pris son baluchon. Direction la Trésorerie de l’Argentière-la-Bessée où il était bien décidé à y camper tant qu’il n’aurait pas obtenu satisfaction, ce qui a été chose faite. Il réclamait à la structure qu’elle procède au paiement des entreprises que sa commune a engagé pour la réalisation d’un nouveau télésiège à Pelvoux et la rénovation du bâtiment qui accueillera le futur Hôtel de ville, après la fusion de Vallouise-Pelvoux.  Le tout, pour un budget total de 5 millions d’euros. Si un acompte avait déjà été versé, les entreprises attendaient, ce mercredi encore, après un autre paiement : « On a mandaté plus de 1,9 millions d’euros. Ce n’est pas rien », rappelle Jean Conreaux.

 

Un manque d’effectifs au sein de la Trésorerie

En effet, la mairie de Vallouise-Pelvoux avait mandaté au mois d’août la Trésorerie de l’Argentière pour effectuer le paiement. Pourquoi ? Parce que ce sont les trésoreries qui jouent en fait le rôle de banque pour les administrations publiques. Dès l’instant où elle en avait reçu le mandat, ladite Trésorerie de l’Argentière avait, ainsi, comme le veut la règle, trois semaines pour procéder au versement. Mais trois mois plus tard, les entreprises n’en avaient donc toujours pas vu la couleur. Pour Jean Conreaux, ce problème est récurrent. Si la Trésorerie n’arrive pas à tenir ces délais, c’est à cause d’un manque d’effectifs :

 

Une solution finalement trouvée

Jean Conreaux était, en quelque sorte pris en tenaille entre d’un côté, la Trésorerie de l’Argentière et les entreprises qui menaçaient de tout arrêter.

 

« Étant ancien entrepreneur, j’ai vécu ces problèmes de non-paiement. Et j’ai tellement souffert, presque à disjoncter, que je sais me mettre à la place des entreprises », J. Conreaux

 

 

Cela ne devrait pas arriver. Cette action coup de poing a en effet permis de débloquer la situation. Sur les 1,9 million, la Trésorerie a immédiatement procédé au paiement de 1,5 million d’euros. Les 400.000 restant devraient être versés la semaine prochaine.

Dans un courrier envoyé au directeur départemental des finances publiques dans les Hautes-Alpes, Francis Pareja, le député du département Joël Giraud appelle toute son attention sur le manque d'effectifs au sein du bureau de L'Argentière la Bessée et lui demande de remédier à ce problème dans les plus brefs délais. 

 

Q. Perez de Tudela



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios