Hautes-Alpes : les Restos du Coeur ce n'est pas que l'alimentaire, G. Torreton

Hautes-Alpes : les Restos du Coeur ce n'est pas que l'alimentaire, G. Torreton

SUR LA ROUTE / Petites tables installées dans le local, mais aussi une bibliothèque ou encore un coin café, lors de la distribution des denrées alimentaires. Les Restos du Cœur veulent pouvoir écouter les personnes accueillies.

 

- Hautes-Alpes -

 

Petites tables installées dans le local, mais aussi une bibliothèque ou encore un coin café, lors de la distribution des denrées alimentaires. Les Restos du Cœur veulent pouvoir recevoir et écouter les personnes accueillies. « Les Restos du Cœur, ce n'est pas que l’alimentaire » souligne sur Alpes 1 Guy Torreton. « On les incite à s’asseoir, à s’installer au coin café. C’est un lieu important, cet endroit permet de discuter. Ici ils s’aperçoivent qu’ils ne sont pas les seuls à être dans le besoin » explique le responsable des suivis des centres dans les Hautes-Alpes.

Il y a aussi un vestiaire, Juliette (le prénom a été changé) est accueillie aux Restos du Cœur depuis trois ans, « pour les enfants c’est appréciable, à la vitesse où ils grandissent ».

 

Lundi : 108.000 repas distribués sur le Département des Hautes-Alpes pour la campagne 2017/2018 par les Restos du Coeur. Ce sont 9.000 personnes qui ont été accueillies. « C’est un chiffre qui est en augmentation. Si on prend les statistiques nationales, on constate la même chose, entre 8 et 10% de plus » explique sur Alpes 1 Guy Torreton, responsable des suivis des centres dans les Hautes-Alpes.

 

Pour recevoir de l’aide alimentaire des Restos du Cœur plusieurs critères sont pris en compte : les revenus, les dépenses… « c’est toujours très difficile de dire à quelqu’un : vous êtes au-dessus du barème mais il faut éviter de fermer la porte directement » souligne le responsable. Ainsi des colis, ou une carte de bénéficiaire sur une courte période peuvent être donnés. En fonction de la composition de la famille, un nombre de points est attribué, l’idée : avoir des repas équilibrés pour tous.

Notez qu’il y a six centres sur le Département des Hautes-Alpes. La campagne hivernale des Restos du Cœur sera lancée le 26 novembre, il est recommandé de s’inscrire dès le 12 novembre.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios