Hautes-Alpes : Marchois, une première saison achevée en Carrera Cup

Hautes-Alpes : Marchois, une première saison achevée en Carrera Cup

SPORT / À 24 ans, le pilote gapençais a découvert la Carrera Cup au volant d'une Porsche GT3 cette saison.

 

- Hautes-Alpes -

 

Il disputait cette année sa première saison en Carrera Cup France au volant de la porsche GT3. Natif de Gap, le jeune Alex Marchois, 24 ans, s'est aligné sur les 12 courses de la coupe, lui qui rêve de pilotage depuis son plus jeune âge. "Quand j'étais gamin, j'allais voir les spéciales du rallye Monte Carlo au lieu d'aller à l'école" se souvient en rigolant cet adepte du karting qui s'exerçait à celui des trois lacs où il faisait tomber les records de piste. "Il y a trois ans, on m'a proposé de participer à la 208 cup puis je suis parti faire de la Midjet 2 litres où je perd le titre sur un accrochage". Vainqueur du championnat de France de super-tourisme en pro-amateur, il est ensuite repéré par Porsche France.

SPA Francorchamps, Magny-Cours, le Castellet...

Porsche France qui lui confie alors un volant. Alex Marchois monte un budget, s'achète la voiture et part avec son équipe dans l'aventure de cette Carrera Cup avec une seule journée de roulage au compteur. Direction la Belgique pour son premier grand-prix et le mythique tracé de Spa Francorchamps pour l'ouverture de saison avec 40 voitures sur la grille de départ. Le Haut-Alpin, l'un des rares pilotes juniors engagés, fait alors le dur apprentissage du trafic à ce niveau de la compétition, victime collatérale de deux accrochages lors des deux manches du plat pays. De retour dans le baquet, Alex Marchois va continuer à travailler malgré des ennuis mécaniques sur sa Porsche qui provoquent des vibrations intempestives. Le jeune homme signe quand même une remarquée 6ème place au meeting de Dijon le jour du titre mondial des footballeurs français en Russie. "Ce jour-là nous faisons le choix de conserver nos pneus slic malgré une piste bien mouillée par une averse. Partant 10ème je termine 6ème, c'est l'une des rares courses qui m'a souri cette saison".

Des soucis mécaniques récurrents

Car les soucis rencontrés sur la voiture vont empirer jusqu'à ce que les ingénieurs de Porsche France finissent par en trouver la cause, en fin de saison, en faisant retourner la voiture à l'usine pour changer l'intégralité du système de direction défaillant. Un problème rarissime sur ce modèle. Pas de chance donc pour Alex Marchois qui va néanmoins pouvoir bénéficier d'une voiture compétitive lors de la dernière manche à domicile au Castellet devant son public. "J'y ai fait une belle course en terminant 9ème dont 2ème jeune et 5ème français. Preuve que le travail finit par payer. Il y a une petite frustration au final de ne pas avoir pu m'exprimer librement à cause de ces ennuis de direction assistée. Mais Porsche nous a aidé tout au long de la saison et on entend bien remettre le paquet l'année prochaine". Remettre le paquet pour une nouvelle saison mais plus en rookie cette fois. La Carrera Cup devrait reprendre ses droits fin mars prochain même si le calendrier officiel n'est pas encore connu.

Retrouvez notre sujet audio sur Alex Marchois ci-dessous :

 

R.Ponce



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios