Hautes-Alpes : l'ARS fait marche arrière, les lits d’hospitalisation en psychiatrie restent à Laragne-Montéglin

Hautes-Alpes : l'ARS fait marche arrière, les lits d’hospitalisation en psychiatrie restent à Laragne-Montéglin

SANTÉ / Pour le directeur de l’établissement du centre hospitalier Buëch Durance, cela permettra de conserver la qualité des soins prodigués

 

- Hautes-Alpes -

 

Après quatre réunions, l’ARS, l’Agence Régionale de Santé confirme que les lits d‘hospitalisation en psychiatrie resteront sur Laragne Montéglin. Il y a une soixantaine de lits en psychiatrie sur ce site de Laragne-Montéglin mais il était en effet question, dans le Schéma Régional de Santé, de transférer une partie vers Gap, au CHICAS.

 

25 lits de l'unité d'admission devaient être transférés

Pour le directeur de l’établissement du centre hospitalier Buëch Durance, Ludovic Voilmy, cela permettra de conserver la qualité des soins prodigués : « c’est un établissement de 50 hectares avec une prise en charge particulière, respectueuse de la liberté des patients avec peu de contention et très peu de sédation ».

Notez que Claude d’Harcourt directeur général de l’ARS PACA a demandé au directeur du centre hospitalier Buech Durance de bâtir d’ici à la fin du premier semestre 2019 un nouveau projet d’établissement.

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios