Hautes-Alpes : un pot de miel à son nom avec Un Toit pour les Abeilles

Hautes-Alpes : un pot de miel à son nom avec Un Toit pour les Abeilles

SOCIÉTÉ / L’idée : particulier ou entreprise, vous pouvez parrainer un rucher pour sauvegarder les abeilles, en échange vous recevez six pots de miel

 

- Hautes-Alpes -

 

Participer à la sauvegarde des abeilles grâce au parrainage, c’est le principe d’un Toit pour les Abeilles. Cette société a été créée par un apiculteur. L’idée est simple : c’est l’outil de travail des abeilles qui est parrainé par une entreprise ou un particulier, c’est-à-dire la ruche. Il faut savoir que le taux de mortalité des abeilles dans les ruches en France est de 30% en moyenne. Aude Galmiche, du rucher du Rif Bel à Guillestre est la seule apicultrice des Hautes-Alpes à faire partie d’un toit pour les abeilles. Elle est chef d’exploitation depuis deux ans et elle a dès le début voulu faire partie de ce réseau un Toit pour les Abeilles pour plusieurs raisons, «  on a un réseau avec les parrains, c’est un vrai soutien car on est un peu seuls dans la montagne avec nos ruches. On a toujours des retours, des petits mots, on a des encouragements. Quand on est en pleine saison, c’est quand même un métier assez dur. De savoir que l'on est soutenu et encouragé, ça fait plaisir ».

 

 

Pour s’installer cette apicultrice a investi près de 100.000 euros, elle vise une production de 3 à 5 tonnes chaque année, « pour moi, un Toit pour les Abeilles, me permet de vendre un certain volume de miel au prix du détail ».

 

600 kg de sa production de miel sont envoyés en France mais aussi en Allemagne et en Belgique

 

Aude Galmiche pratique une apiculture transhumante, « les ruches sont déplacées, l’hiver elles vont dans le sud. Le but est de suivre les fleurs ». Elle insiste : le miel n’est pas un produit transformé, on enlève les impuretés et il est mis en pot. Ce sont les seules étapes.

 

 

Si vous voulez devenir parrain, comptez huit euros par mois pour parrainer une ruche : Un toit pour les abeilles

Vous recevrez six pots de miel de 250 grammes dans l’année, des pots personnalisés avec votre nom ou celui de votre entreprise. Notez que dans les Alpes de Haute-Provence, Yvon Torcat du rucher de Val de Chalvagne fait également partie de ce réseau.

 

Le reportage d'Aurore Vallauri

A. Vallauri



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios