Hautes-Alpes : carrefour de Tallard sur la RN 85, les travaux débuteront en 2021

Hautes-Alpes : carrefour de Tallard sur la RN 85, les travaux débuteront en 2021

TRANSPORT / L’espoir de voir la fin d’un calvaire, principalement hivernal, lors du passage de flux de véhicules à destination des stations des Alpes du Sud.

 

- Hautes-Alpes -

 

Voilà bientôt dix ans que le projet de réaménagement du carrefour de Tallard est dans les tiroirs. Mais faute d’accords et de financements, celui-ci a été mainte fois repoussé, alors que l’enveloppe financière de cette opération avait été inscrite au Contrat de plan 2015-2020, notamment à la demande de Jean-Yves Dusserre, alors président du conseil départemental et de son 1er vice-président de l’époque, et maire de Tallard, Jean-Michel Arnaud.

Un projet d’aménagement de la section de la RN 85 principalement situé sur la commune de Tallard entre la sortie de l’autoroute A 51 « pont du Rousine » et le carrefour de la plaine (feux tricolores), dont le début des travaux est annoncé par la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL PACA) en 2021.

 

« Le projet retenu consiste à regrouper les accès de la zone d'activités : Véolia-espace hôtelier-restauration et diverses habitations, la réalisation d'un cheminement doux en site propre, incluant une passerelle piétons-cycles permettant de franchir le Rousine », Jean-Michel Arnaud.

 

Objectif : assurer une meilleure régulation du trafic

Qui en période pointe ne s’est pas retrouvé bloqué, au moins une fois, au milieu de touristes en route vers une station de ski, ou sur le départ ? C’est pour répondre à ce désagrément que le chantier sera lancé sur la RN85 et la RD942. Des axes structurants qui assurent les liaisons entre Gap, les stations des Alpes du sud et l’autoroute A51 et qui supportent un trafic moyen de 17.000 véhicules/jour avec des pointes jusqu’à 28.000 véhicules par jour lors des périodes de pointes dominicales, estivales et hivernales.

 

Un projet financé par l’État, la Région et le Département

Pour Jean-Michel Arnaud, qui vient de recevoir la validation par Renaud Muselier, Président (LR) de la Région Provence-Alpes-Côte D’Azur, du projet d’aménagement, « la variante retenue, apparaît être le meilleur compromis entre le niveau de fonctionnalité attendu de l'aménagement et l'enveloppe financière qui lui est réservée. » Le coût, à ce stade, de l’opération est estimé à 2,33 millions d'euros partagés en trois tiers égale entre l’État, la Région et le Département. Sachant que le coût estimé de la réalisation inscrit au CPER 2015-2020 était de 4 millions d’euros.

 

Quel est le projet retenu ?

Sept variantes étaient proposées par l'Unité Maîtrise d'Ouvrage de la DREAL PACA. C’est celle voulue par la ville de Tallard qui aura été choisie :  création d’un giratoire en remplacement du carrefour à feux RN 85/RD942 avec une entrée en venant de la Saulce à 2 voies sur 140m, élargissement de la sortie du giratoire A51/RN85 en direction de Gap sur 60m et création d’une voie verte sur la section aménagée en parallèle de la RN85.

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios