Hautes-Alpes : tourisme, un bilan stable mais aoûtien-dépendant

Hautes-Alpes : tourisme, un bilan stable mais aoûtien-dépendant

TOURISME / L'Agence de Développement dresse le bilan pour cette année avec 10 millions de nuitées, mais une fréquentation réalisée principalement en août

 

- Hautes-Alpes - 

 

C’est bien, mais peut mieux faire. L’Agence de Développement tire le bilan de la fréquentation estivale dans les Hautes-Alpes. Le tourisme, qui ne toussote pas dans le département et affiche une belle santé avec près de 10 millions de nuitées et 370 millions d’euros de consommation touristique. L’un des points les plus importants, c’est que, malgré l’absence du passage du Tour de France cette année, l’activité est stable.

 

"Nous sommes aoûtien-dépendant", Y. Chaix

 

Mais, point noir, le mois de juillet plutôt médiocre a laissé des séquelles et ce sont sur les trois dernières semaines du mois d’août que la saison « s’est jouée » selon Yvan Chaix, le directeur de l’Agence. Elles totalisent à elles seules les deux tiers de l’activité. Le département est donc « aoûtien-dépendant » constate le responsable, ce qui est signe d’une certaine fragilité. Tout comme les dépenses journalières qui sont encore considérées comme trop basses. Les grands gagnants de cet été : les sites emblématiques comme la route des Grandes Alpes, ou le Lac de Serre-Ponçon ainsi que les territoires qui reçoivent de grands évènements sportifs ou culturels. Ceux-ci captent une clientèle étrangère importante, estimée à 15 % cette année.

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios