Hautes-Alpes : Bernard Beignier a fait sa rentrée dans un collège connecté

Hautes-Alpes : Bernard Beignier a fait sa rentrée dans un collège connecté

ÉDUCATION / Le recteur de l’académie d’Aix-Marseille s’est rendu ce jeudi au collège Fontreyne de Gap, il est labellisé collège connecté, collège préfigurateur des usages numériques et Lieu d’éducation Associé

 

- Hautes-Alpes -

 

C’est un collège précurseur dans lequel s’est rendu ce jeudi, à l’occasion de la rentrée scolaire, Bernard Beignier, recteur de l’académie d’Aix-Marseille. Le collège de Fontreyne à Gap est labellisé collège connecté, collège préfigurateur des usages numériques et Lieu d’éducation Associé pour un projet d’étude sur la thématique des Pédagogies immersives. Un établissement qui compte 630 élèves et des formations différentes : SEGPA ou encore sections sportives. Les collégiens travaillent depuis plusieurs années sur le numérique.

 

 

« Ça a été l’un des premiers collèges connectés de l’académie » B. Beignier

 

« Il y a vraiment des projets extrêmement innovants de la part des enseignants, en particulier comment accompagner les élèves dans les « devoirs faits », qui est un dispositif qui est en place depuis plus d’un an. Les professeurs peuvent accompagner les élèves dans l’accomplissement des devoirs à la maison sans qu’ils soient seuls » souligne Bernard Beignier. Pour le recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, « quand on laisse les professeurs agir être créatifs, qu’on les soutient, qu’on les encourage, le résultat est là et il est de très belle qualité ».

Un dispositif dit « incubateur académique » lie travaux de chercheurs et expérimentations menées

 

Trois laboratoires travaillent avec le collège Fontreyne, l’École Normale Supérieure, le Laboratoire Paroles et Langage, et le Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail. Ainsi un collège virtuel a été créé. Il permet aux professeurs et aux élèves de s’y connecter quand et où ils le souhaitent. «  Ce collège virtuel permet de recréer un collège qui fait penser aux jeux vidéo, il permet d’avoir pour l’élève en permanence son collège avec lui, et de travailler en liaison avec un professeur. C’est une initiative qu’on retrouve dans quelques collèges de l’Académie mais qui en est encore au stade de l’expérience, mais ici elle est parfaitement réussie », termine sur Alpes 1 Bernard Beignier .

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios