Hautes-Alpes : les pompiers et leurs spécificités

Hautes-Alpes : les pompiers et leurs spécificités

SUR LA ROUTE / Quatrième épisode avec les sapeurs-pompiers des Hautes-Alpes

 

- Hautes-Alpes -

 

Une formation de base est prévue pour chaque sapeur-pompier. Ensuite, celui-ci peut aussi acquérir des spécificités : risques technologiques ou encore incendies. « Sur Gap et Briançon, on va retrouver les engins courants mais on a aussi la particularité de regrouper du personnel et du matériel avec différentes spécificités : GMSP, les plongeurs, les sauveteurs aquatiques, l’équipe cynotechnique, le risque technologique, le feu de forêt » précise sur Alpes 1, Denis Diologent, chef-adjoint au Centre de Secours de Gap.

 

Mercredi : Immersion ce mercredi au Centre de Secours de Gap. En 2017, 3.400 interventions ont été menées par le Centre de Gap, 80% concernent du secours à la personne. Aurore Vallauri a suivi les sapeurs-pompiers de ce Centre durant leurs interventions.

 

Le reportage d'Aurore Vallauri

 

Mardi : 34 centres de secours sur le département des Hautes-Alpes, 280 véhicules et plus de 1.350 hommes et femmes composent le SDIS 05, Service Départemental d’Incendie et de Secours. En 2017, près de 12.000 interventions ont été menées, « c’est une opération de secours toutes les 50 minutes » précise le Colonel Patrick Moreau. Il souligne que « l’activité opérationnelle progresse beaucoup. Depuis le début de l’année, c’est une augmentation de 6% ».

Le Colonel Patrick Moreau au mirco d'Aurore Vallauri

 

Lundi : Premier épisode avec le SDIS 05, Service Départemental d'Incendie et de Secours des Hautes-Alpes. Aujourd'hui immersion au centre de traitement et de régulation des appels du SDIS. Rencontre avec Alex, sapeur-pompier du SDIS 05 :

 

A. Vallauri 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios