Hautes-Alpes : Christophe Pierrel répond à Roger Didier dans le dossier d'Orange

Hautes-Alpes : Christophe Pierrel répond à Roger Didier dans le dossier d'Orange

POLITIQUE / Le chef de file de l'opposition accuse le maire de Gap d'être à l'origine du départ de l'opérateur du centre-ville pour la Zone Tokoro.

 

- Hautes-Alpes - 

 

Orange quitte le centre-ville de Gap. Christophe Pierrel voit rouge. Le chef de l’opposition municipale a saisi la balle au bond après le cri de colère du maire, Roger Didier. « Il faut croire que vouloir à tout prix communiquer sur tous les sujets pour séduire tous les publics amène à oublier ses propres choix », écrit le conseiller municipal de gauche. Pour lui, c’est bien Roger Didier qui est responsable de cette situation. « Il a été le premier à porter atteinte à nos commerces en éloignant les services de la mairie du centre-ville et de la Providence », abonde Christophe Pierrel. Lui qui en a également profité pour critiquer le nouveau plan local d’urbanisme : « il a créé des zones constructibles toujours plus loin du cœur de ville », lâche-t-il enfin.

Q. Perez de Tudela



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios