Hautes-Alpes : une délégation thaïlandaise reçue à Embrun

Hautes-Alpes : une délégation thaïlandaise reçue à Embrun

POLITIQUE / 19 Thaïlandais venus de la ville de Ko Samui, ville jumelée à Embrun, assisteront aujourd'hui, à l'Embrun Man. Ils ont, hier, profité de leur passage dans la cité haut-alpine pour visiter les infrastructures.

 

- Hautes-Alpes - 

 

Elle est venue d’Asie pour assister à la 35ème édition de l’Embrunman. Une délégation de 19 Thaïlandais originaires de Ko Samui a été reçue, ce mardi, à la mairie d’Embrun. Ko Samui, c’est une ville située sur une île aux larges de la côte-est de la Thaïlande.

 

 

Un échange de cultures

Et elle est jumelée à la cité haut-alpine depuis six ans. L’occasion, donc, pour les élus des deux communes de parler sport, bien sûr, mais pas que. Pour le maire d’Embrun, cette visite permet de s’inspirer de la culture de l’autre. « En Thaïlande, il n’y a pas de patrimoine solide. Tout est assez fragile. Tout est fait et défait au gré du temps, détaille Chantal Eymeoud, avant d’ajouter : J’aimerai donc à travers notre patrimoine, celui d’Embrun, leur faire prendre conscience de l’importance du leur. » Mais pour la première magistrate d’Embrun, l’échange n’est pas à sens unique. : « Ils ont aussi à nous apporter cette légèreté de vivre », estime-t-elle.

 

 

Embrun, exemple de protection de l'environnement

Pour Ramnate Chaikwang, le maire de Ko Samui, ce déplacement à Embrun lui a offert un avantage : « comme la ville de Ko Samui ressemble beaucoup à celle d’Embrun, nous tenions à visiter les infrastructures de la cité haut-alpine pour nous en inspirer par la suite », a fait savoir Ramnate Chaikwang par la voix de son traducteur, Prakit Saiporn. Et le dernier de poursuivre : « L’idée, aussi, c’est de s’inspirer d’Embrun qui a un savoir faire en terme de protection de l’environnement. »

 

 

L’édile de Ko Samui envisagerait d’ailleurs sérieusement d’acheter une maison sur les hauteurs d’Embrun pour venir passer quelques jours de vacances l’été. Ce qui faciliterait, selon Chantal Eymeoud, les échanges entre les deux communes.

 

Q. Perez de Tudela



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios