Hautes-Alpes : la saison des randonnées débute et la gendarmerie appelle à la prudence

Hautes-Alpes : la saison des randonnées débute et la gendarmerie appelle à la prudence

TRIBUNE / Alpes 1 ouvre sa Tribune aux élus et acteurs socio-économiques des Alpes du Sud. Aujourd’hui, la parole est donnée au peloton de gendarmerie de haute montagne des Hautes-Alpes.

 

- Hautes-Alpes -

 

Les chutes de neige ont été conséquente cet hiver et le printemps aura été bien arrosé conséquence, il reste des accumulations de neige en dessous de la limite de neiges éternelles et ce même pendant une partie de l'été, appelées des névés. En conséquence et avant l’ouverture de la saison des randonnées le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Hautes-Alpes appelle aujourd’hui à la prudence.


« En raison d'un hiver très enneigé et d'un printemps maussade, de nombreux névés subsistent en moyenne montagne. Ces derniers ramollissent dans la journée, mais peuvent être bien durs le matin, par exemple, dans les Cerces, sur l'itinéraire de descente du col de Roche Noire au refuge du Chardonnet.


Nous vous conseillons donc de vous informer sur les conditions de la montagne auprès des professionnels (Gardiens de refuge, bureaux des guides, organismes de secours en Montagne) et de partir avec du matériel adapté : Bonnes chaussures, bâtons de marche, petits crampons et éventuellement un piolet.


Si vous avez un névé à traverser ou descendre pensez à bien regarder le bas de ce dernier pour voir s’il n'y aurait pas une barre rocheuse ou des gros blocs avant de vous engager.
N'hésitez pas à faire demi-tour s’il y a un risque de chute et si une éventuelle glissade serait exposée.
Bonne montagne à tous.
 »

 

Équipement, préparation … le guide du bon randonneur

Les conditions météo

Parce qu’elles peuvent évoluer très rapidement en Montagne, il est utile de consulter le dernier bulletin météorologique local de Météo France.

Adapter l’itinéraire à vos conditions physique

Premier conseil : adapter l’itinéraire à sa condition physique du moment. Pas question de partir pour de longues heures sans s’être entraîné au préalable. Il convient donc d’y aller progressivement.

Le matériel

Un sac à dos, adapté à votre morphologie, est indispensable. Sachez par exemple qu'il existe des sacs à dos spécialement conçus pour les femmes. Mais choisissez-le également en fonction de la durée de votre randonnée. Inutile de vous surcharger pour un après-midi en montagne.

Dedans, quelques éléments seront les bienvenus : gourde d’eau, aliments énergétiques, lampe, couverture de survie, trousse de premiers secours, couteau multi-fonction, sifflet, carte, protection solaire, vêtement chaud et de pluie, boussole, téléphone portable et vos papiers d'identité. Bien sûr, des chaussures doivent être adaptées au relief.

Enfin, si certains considèrent qu’il n’est pas une obligation, il peut soulager votre dos et vos genoux d'une partie du poids de votre sac, pensez donc à emporter des bâtons de randonnée, légers et télescopiques.

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios