Hautes-Alpes : une Team Hautes-Alpes pour dynamiser le tissu économique du département

Hautes-Alpes : une Team Hautes-Alpes pour dynamiser le tissu économique du département

ÉCONOMIE / Elle se donne pour objectif de favoriser l’installation d’entreprises et d’industries.

 

- Hautes-Alpes -

 

Une Team Hautes-Alpes, regroupant la CCI, l’État, la Région, le Département, l’Union Patronale, l’ADDET. Une équipe avec un objectif : développer l’attractivité du territoire et favoriser l’installation d’entreprises et d’industries. Un groupe de travail a été mis en place il y a un an, lorsque le préfet de Région Provence Alpes Côte d’Azur a confié à Marc Ventre, membre du Directoire de l’Agence de Développement des Hautes-Alpes et président de la Commission Développement, la mission de réfléchir à la façon de dynamiser le tissu économique du Département.

 

Augmenter l'emploi

Les Hautes-Alpes, un département à atouts quand on est une entreprise qui veut s'implanter, selon la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, « en termes de qualité de vie, de foncier disponible, mais aussi d’histoire. La deuxième chose, c’est que le département a besoin de voir son emploi augmenté », souligne sur Alpes 1 la représentante de l'État, également co-présidente de ce groupe de travail. Car si le département est attractif, il l'est en particulier pour les retraités et les classes d'âges actives ont bien du mal à augmenter. 

 

 

Faire converger les synergies

« L’idée, c’est de pouvoir capter très rapidement les porteurs de projets pour leur apporter une solution immédiate, parce qu’un porteur de projets a plusieurs points sur lesquels il faut lever des doutes de façon rapide : nature et prix du foncier, capacités routières, le très haut débit », indique Éric Gorde, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes et co-président de cette Team Hautes-Alpes. « Aujourd’hui, l’industrie pèse environ 6% de l’économie locale. On est en dessous des standards, même pour des départements de montagne. Aujourd’hui, on veut se tourner vers les nouvelles technologies, l’industrie propre », précise le président consulaire.

 

Notez que selon cette Team Hautes-Alpes, plusieurs opérations pour implanter des entreprises sont en cours, des opérations encore confidentielles.

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios