Hautes-Alpes : quatre soirées de blues à Prunières en juillet

Hautes-Alpes : quatre soirées de blues à Prunières en juillet

L’ÉCHO DES COMMUNES / Troisième épisode sur la commune de Prunières

 

- Hautes-Alpes -

 

Larry Garner, Dom Ferrer, Terry Lee Hale ou encore Mathias Duplessy, ils seront tous au festival Lacs&Songs de Prunières les 12,19,20 et 21 juillet. Un événement organisé par l’association Hé le’ale’a. Pour sa présidente Florence Olivreau Jean-Charles, l’idée « est de proposer aux gens de la commune mais aussi de façon plus large des activités autour de la culture. Notre objectif est de faire vivre la culture ». Concernant la programmation « on va être très chanceux » souligne Florence Olivreau Jean-Charles.

Vous avez rendez-vous les 12,19,20 et 21 juillet à Prunières à la cour de l’école. Notez qu’il y a un pass avec un tarif réduit, jusqu’au 15 juin. Billetterie sur le www.helealea.com. Il est conseillé de réserver.

 

Mardi : Calme, sérénité, vue sur les montagnes et bien sûr le lac de Serre-Ponçon : pour le directeur de l’Office de Tourisme de Serre Ponçon, Prunières ne manque pas d’atouts, « les avantages de Prunières en matière touristique se situent dans son emplacement, sa naturalité. C’est une commune qui bénéficie sur son territoire de la chapelle Saint Michel, c’est le totem du lac de Serre-Ponçon et parfois même des Hautes-Alpes. C’est un endroit très photographié qui donne du rêve ».

 

Une commune qui est proche des stations, comme celle de Réallon mais aussi des activités nautiques avec le lac, « Prunières est une commune agricole, elle compte beaucoup de petits hameaux. On y retrouve les paysages façonnés par l’agriculture avec une vue extraordinaire sur les montagnes et sur le lac » poursuit Alexis Aubespin.

Lundi : Des lignes aériennes enfouies à Prunières ? « Ça ne concerne pas, bien sûr, les lignes RTE. Ça concerne un hameau du village qui est impacté par le problème de pollution visuelle avec des lignes moyennes et basses tensions, ainsi que des lignes de télécommunications » souligne le maire, Pierre Doussot. Le maire espère déposer un dossier d’aide pour la fin du mois de juin.

 

 

Selon lui, ce projet est estimé à 300.000 euros hors taxe. « C’est important car dans la plupart des communes comme les nôtres, nous vivons de l’agriculture mais aussi beaucoup de tourisme, c’est important d’avoir une belle image » explique l’édile.

A.Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios