Hautes-Alpes : les syndicats font irruption à la direction du CHICAS

Hautes-Alpes : les syndicats font irruption à la direction du CHICAS

SOCIAL / SANTÉ / 13 suppressions de postes de soignants, des CDD non reconduits et des départs à la retraite non remplacés.

 

- Hautes-Alpes -

 

Une soixantaine de militants et grévistes a envahi le Comité Technique d’Établissement du CHICAS ce jeudi matin, sur le site de Gap. Les syndicats CFDT, CGT et FO dénoncent le CREF, le Contrat de Retour à l’Équilibre Financier 2016/2018 signé entre le Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud et l’Agence régionale de santé PACA. Il prévoit, ce mois de juin, 13 suppressions de postes de soignants, dans quatre services que sont la chirurgie, la médecine, la pneumologie et la gastroentérologie. En plus, des CDD ne seront pas renouvelés et des départs à la retraite ne seront pas remplacés. « 20 à 25 agents en moins » annonce la CGT. De son côté, la direction du CHICAS assure vouloir « accompagner les services » dans cette réorganisation.

 

G. Piat



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios