Hautes-Alpes : des ornithologues germanophones visitent le Parc des Écrins

Hautes-Alpes : des ornithologues germanophones visitent le Parc des Écrins

ENVIRONNEMENT / Plus de 50 congressistes passent ainsi la semaine dans les Hautes-Alpes, jusqu’à samedi pour identifier et inventorier les espèces emblématiques.

 

- Hautes-Alpes -

 

Elle a choisi Pelvoux-Vallouise pour tenir son congrès annuel : l’association Monticola. Une structure qui regroupe des ornithologues germanophones, en provenance d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse. Elle est spécialisée dans la sauvegarde des oiseaux alpins, comme le fait la LPO, la Ligue de Protection des Oiseaux en France.

Plus de 50 congressistes passent ainsi la semaine dans les Hautes-Alpes, jusqu’à samedi pour identifier et inventorier les espèces emblématiques. Au programme donc, des sorties scientifiques dans le Parc National des Écrins.

 

« Ça va leur permettre de découvrir les grands écarts que l’on peut faire au niveau écologique, entre des espèces d’affinités chaudes et sèches et puis des espèces de climat froid et montagnard », D. Combrisson

 

Des conférences thématiques seront menées en soirée, sur les oiseaux du Parc, le comportement du crave à bec rouge comparé à celui du chocard, et une conférence sur la chevêchette d’Europe et la chouette de Tengmalm dans le Parc National des Écrins.

 

Damien Combrisson est chargé de mission scientifique au Parc National des Écrins :

 

G. Piat



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios