Hautes-Alpes : H.Martinez et A.Truphème avec les cheminots de la ligne des Alpes

Hautes-Alpes : H.Martinez et A.Truphème avec les cheminots de la ligne des Alpes
De gauche à droite : H.Martinez, qui offert l'emplacement. Julien Bouillé. Anne Truphème, conseillère départementale et soutien des cheminots.

SOCIAL / Les syndicats toujours inquiets sur l’avenir des petites lignes.

 

-Hautes-Alpes-

 

Ce jeudi, l’intersyndicale CGT, UNSA, SUD-Rail et FO a permis aux cheminots de s'exprimer publiquement sur le marché de Laragne-Montéglin afin d'expliquer aux passants, les risques de la réforme du ferroviaire. Opposé notamment à l’ouverture à la concurrence, ce matin les les syndicats ont également relevé le risque de voir disparaitre les petites lignes, et ceux malgré les annonces contraire du gouvernement.

Pour s’en convaincre, Julien Bouillé, représentant syndical CGT de la ligne des Alpes du Sud, voit en l’annonce du projet de rénovation de la RD 1075 et de la RN 85 – dont 80% des 215 milions d’euros investissements iront sur la RD 1075. Ndlr- comme un coup porté contre le train. « Alors qu’il faudrait un peu plus de 50 millions pour rénover une grosse partie de la ligne Veynes/Grenoble. Quid de la volonté de l’état à maintenir les petites lignes ? », dénonce Julien Bouillé.

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios