Hautes-Alpes : fermeture de la trésorerie de Serres, « l’accès et la qualité du service public ne seront pas remis en cause »

Hautes-Alpes : fermeture de la trésorerie de Serres, « l’accès et la qualité du service public ne seront pas remis en cause »

POLITIQUE / Pour la députée (LREM) des Hautes-Alpes, Pascale Boyer, il n’y a pas de polémique. Elle constate un changement de pratique des contribuables et d’une meilleure répartition des services publics.

 

- Hautes-Alpes -

 

Si la fermeture de la trésorerie de Serres, annoncée pour le 1er janvier 2019, inquiète de nombreux élus comme le maire de la commune ou les conseillers départementaux, Françoise Pinet et Gérard Tenoux, ainsi que le président de l’Association des Maires de France des Hautes-Alpes (AMF 05), Jean-Michel Arnaud, la députée (LREM) des Hautes-Alpes, Pascale Boyer se veut rassurante.

En savoir plus >>> Hautes-Alpes : fermeture de la trésorerie de Serres au 1er janvier 2019

 

Ainsi, la parlementaire souligne aujourd’hui que « l’accès et la qualité du service public ne seront pas remis en cause dans la mesure où la Maison de Services au Public (MSAP) est en capacité de recevoir et d’orienter les usagers dans leurs différentes démarches. »

 

Moins de passage au guichet ?

Ainsi, Pascale Boyer justifie une décision due à une diminution « d’1/3 du nombre d’usagers accueillis au guichet entre 2016 et 2017, soit désormais seulement 9 personnes en moyenne par semaine. » Une baisse qui selon l’élue s’explique par « le succès réel de la déclaration en ligne, révèle la capacité du service public à se moderniser. » Une évolution des pratiques que souhaite « encourager » Pascale Boyer, « tout en pérennisant une permanence physique par un agent du Trésor public au sein des MSAP pour les personnes qui ne sont pas familières de l’utilisation d’Internet. »

 

Des services publics mieux répartis sur le territoire ?

Dans ce cas précis, c’est ce qu’affirme la députée de la majorité : « les services aux collectivités territoriales sont répartis sur les sites de Laragne et de Veynes où les effectifs seront renforcés par les agents actuellement en poste à Serres. Le maintien de la possibilité d’accéder physiquement aux services publics est la condition indispensable à la réussite de la numérisation dans nos territoires, au bénéfice des contribuables ! »

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios