Hautes-Alpes : loi asile et immigration, le PCF dénonce une loi « pour ceux qui surfent sur la peur »

Hautes-Alpes : loi asile et immigration, le PCF dénonce une loi « pour ceux qui surfent sur la peur »
(Pascale Boyer et Joël Giraud députés LREM des Hautes-Alpes.)

POLITIQUE / Le Parti Communiste Français dans les Hautes-Alpes dénonce le choix des députés (LREM), Joël Giraud et Pascale Boyer, d’avoir voté pour la loi asile et immigration.

 

- Hautes-Alpes -

 

Le projet de loi asile et immigration a été adopté dimanche soir en première lecture à l'Assemblée nationale. Sur les 312 membres de La République En Marche, 197 députés ont voté pour dont les deux députés (LREM) des Hautes-Alpes, Pascale Boyer et Joël Giraud. Contrairement aux députés communistes qui se sont « fermement opposés à l'adoption de cette loi. »

En savoir plus >>> Alpes du Sud : Loi asile et immigration adoptée, comment ont voté vos élus ?

 

Pour la fédération des Hautes-Alpes du Parti Communiste Français, « c'est une loi pour ceux qui surfent sur la peur de l’autre et qui font de l’étranger un bouc émissaire d'une colère légitime contre les politiques d’austérité. Au pays des droits de l'homme, des enfants derrière les barbelés pendant 90 jours : c’est ce que la majorité En Marche a voté. »

Une loi qu’oppose le PCF à un manifeste : ‘pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire’ avec des « propositions concrètes. »

 

« Pour une autre politique migratoire. »

Dans ce manifeste, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avance une série de propositions :  travailler avec les associations, dans de l’aide au développement ou d’un nouveau dispositif d’accueil des demandeurs d’asile. De délivrer des titres de séjour et des « visas humanitaires » avec autorisation de travail au bout de six mois, pour éviter l’exploitation, mais aussi d’assurer l’hébergement d’urgence sans condition de statut et refuser toute ingérence des services de contrôle dans la situation des personnes hébergées, et réaffirmant les principes de réunification familiale sans condition de ressources et de logement.

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios